Bayonne s’appuie déjà sur le talent de Sireli Maqala

  • Après avoir été lancé dans le grand bain face à Oyonnax, Sireli Maqala, associé à Yann David, va affronter une équipe de Carcassonne invaincue depuis quatre matchs. Photo I. S.
    Après avoir été lancé dans le grand bain face à Oyonnax, Sireli Maqala, associé à Yann David, va affronter une équipe de Carcassonne invaincue depuis quatre matchs. Photo I. S. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pour faire face à une pléiade de blessés dans sa ligne de trois-quarts, l’aviron a dû intégrer au plus vite sa nouvelle recrue Sireli Maqala. Le fidjien s’en est bien tiré et sera reconduit face à Carcassonne.

À peine arrivé, déjà titulaire ! Les aléas de Bayonne ont amené le staff à coucher Sireli Maqala sur la feuille du dernier match à Oyonnax. Sans quasiment que le champion olympique à VII n’ait pris ses marques. Chez, en plus, le deuxième du classement qui amorce un retour en force. "C’est un garçon intelligent, rassure Jeff Dubois. Pas facile pour lui de débuter à l’extérieur chez le second. Honnêtement, ce qu’il a démontré défensivement et offensivement, sur le peu de ballons qu’il a eus, ce n’était pas si mal que ça. Pour un grand bain il s’en est bien sorti."

Alors, Bayonne ayant toujours une ligne de trois-quarts décimée, le Fidjien sera à nouveau sollicité. Ses débuts dans l’Ain ont conforté les entraîneurs et les ont donc amenés à lui renouveler leur confiance. "Pour ce qu’on attendait de lui, malgré qu’il ait été peu invité à toucher des ballons, c’était relativement propre, continue l’entraîneur des arrières. On attend de voir qu’il ait des espaces, qu’il joue ses duels, qu’il effectue quelques passes, que ça joue après lui. C’est ce qui nous manque un petit peu. Il faut qu’on écarte ces ballons, qu’on essaie de toucher nos ailiers. On ne les sollicite pas assez en ce moment. J’espère que ça va vite arriver même si on entre dans l’hiver… J’avais peut-être des interrogations sur sa défense, mais il est bien en place. Il va nous apporter et ça va mettre de l’émulation, de la concurrence, ça ne peut que faire du bien."

 

Renouer avec le succès

Si le jeune joueur de 21 ans occupe actuellement le poste de centre, il peut en couvrir bien d’autres. "Il joue centre, arrière, ses postes de prédilection, précise le Peyrehoradais. Il peut glisser à l’aile aussi. Mais il aime porter le numéro 15, là où il faut beaucoup d’espace. On verra comment on l’utilisera tout au long de la saison. Ce sera en fonction de la concurrence, de l’adversaire. On essaiera de trouver la meilleure solution pour tout le monde." Reste la question du pied. Le gaucher qu’il est a peut-être moins de longueur que ses coéquipiers mais il reste apte à supporter la comparaison dans ce secteur.

Face à Carcassonne, une formation que connaît bien Jeff Dubois pour y avoir été consultant la saison dernière, invaincue depuis quatre matchs, Sirevi Maqala devrait être associé à Yann David, comme à Oyonnax. L’une des solutions pour pallier les blessures de Peyo Muscarditz, Isaia Toeava, Yan Lestrade, Joe Ravouvou et Arthur Duhau. Avec son nouveau joueur, Bayonne devra renouer avec le succès et effacer les deux dernières défaites face à Mont-de-Marsan et Oyonnax. Autrement dit, contre-performance interdite…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Edmond LATAILLADE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?