Parra, Lopez, Matsushima : vers une valse des cadres clermontois

  • Parra, Lopez, Matsushima : vers une valse des cadres
    Parra, Lopez, Matsushima : vers une valse des cadres Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le club auvergnat devra faire sans Morgan Parra et Camille Lopez à l’avenir. Son arrière vedette Kotaro Matsushima est aussi potentiellement partant.

Clermont va changer de têtes d’affiche l’été prochain. Le club auvergnat a été informé lundi, par l’intéressé, du départ futur de Morgan Parra (33 ans, 71 sélections) après douze saisons au club.

Le demi de mêlée, grand artisan des deux sacres de champion de France, a dit non à la prolongation de contrat transmise par ses dirigeants. S'il est tout proche du Stade français, et que les pistes menant à Toulouse et Toulon ont également été évoquées, l’ancien numéro neuf international va dans tous les cas plier bagage, en même temps que son associé Camille Lopez (32 ans, 28 sélections). L’ouvreur a demandé à être libéré de sa dernière année de contrat et devrait, selon nos informations, rejoindre Bayonne, après avoir tourné le dos à Biarritz. L’ASMCA se retrouve donc contraint de repenser sa future charnière.

Pression japonaise

Si, à la mêlée, la présence de Sébastien Bézy, la montée en puissance de Kévin Viallard et les promesses de Baptiste Jauneau ont de quoi amortir le choc du départ de Parra, à l’ouverture, le chantier paraît prioritaire. Camille Lopez est le dépositaire du poste et son suppléant, l’Irlandais JJ Hanrahan (29 ans), n’est guère convaincant depuis son arrivée. L’ancien du Munster dispose d’une année optionnelle dans son contrat et ses prestations actuelles ne plaident pas en sa faveur. À noter que Gabin Michet (20 ans) est également en fin de contrat. Pour préparer la suite, les dirigeants ont sérieusement avancé sur la venue du Toulonnais Anthony Belleau (25 ans, 12 sélections). Du côté du Var, le nom de Zack Holmes (31 ans), qui arrive au terme de son engagement avec Toulouse, circule d’ailleurs pour le remplacer.

La fuite des cadres de l’ASMCA risque de se poursuivre. En effet, selon plusieurs sources, Kotaro Matsushima (28 ans, 44 sélections) serait aujourd’hui en ballottage. La Fédération japonaise souhaiterait vivement obtenir son retour dans l’élite nippone en vue de la Coupe du monde 2023. Si le club auvergnat était plutôt optimiste quant à la prolongation de l’arrière ou ailier il y a quelques semaines, la tendance s’est inversée. Si l’ancien joueur des Suntory Sungoliath marque le pas (aucun essai en dix matchs cette saison), sa sortie serait une nouvelle perte d’envergure.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?