Top 14 - Boxing day au programme

  • Ovalion, mascotte du Stade toulousain, sera capitaine lors du match des mascottes
    Ovalion, mascotte du Stade toulousain, sera capitaine lors du match des mascottes Icon Sport - Manuel Blondeau
Publié le

Par delà les affiches de cette 13e journée de Top 14, ce Boxing day 2021 devrait séduire les plus jeunes fans de rugby, notamment grâce à cette rencontre qui opposera les mascottes de tous les clubs.

Le Boxing Day, c’est devenu une tradition en Top 14. Un événement sur lequel la Ligue Nationale de Rugby surfe depuis maintenant quelques années. Évidemment, tout ne s’est pas fait sans heurts. Souvenez-vous de la menace de grève de la part des joueurs.
Depuis, cette tradition venue d’outre-Manche s’est installée dans les mœurs. Les chiffres témoignent. Les affluences globales du Boxing Day Rugby sont systématiquement supérieures de 15 % à 25 % aux affluences moyennes de la saison régulière. Les audiences, elles, sont, depuis sa création, systématiquement classées dans les 5 meilleures de la saison régulière. Pour cette saison, quelques réticences ont encore vu le jour. Les responsables de la LNR ont été contraints de revoir leurs plans à la suite d’une fronde du syndicat Provale, qui déplorait une programmation uniquement sur la journée du dimanche 26 décembre. Après concertation avec Canal +, diffuseur du championnat de France, et la commission paritaire du rugby professionnel, toutes les parties sont tombées d’accord. La 13e journée de Top 14 sera donc organisée sur deux jours. Deux rencontres (18 heures et 21 heures) auront lieu ce dimanche : Perpignan-Castres, et Stade toulousain-Stade français. Deux autres, ce lundi. Les trois autres (Brive-Clermont, Racing 92-Pau, et Toulon-Lyon) sont reportées en raison de cas de Covid-19.

Pour la LNR, le Boxing day, c’est l’occasion de faire la fête. Jusque-là, plusieurs manifestations ont été organisées. Avec plus ou moins de réussite. Souvenez-vous. Pour le dernier match de l’année civile en 2017, l’instance avait imaginé l’entrée des joueurs sur tous les stades vêtus d’un « pull moche de Noël .» Une initiative qui n’avait pas fait l’unanimité. Au contraire. Clermont et Castres avaient tout simplement refusé de se prêter au jeu. L’année suivante, les Rochelais de Patrice Collazo avaient, eux, récusé l’idée d’entrer sur la pelouse habillés d’un blazer, pourtant bien plus élégant.
Qu’en sera-t-il du millésime 2021 ? Pour l’heure, si une telle opération devait être reconduite, le secret a été préservé. Pour autant, la LNR et les clubs du Top 14 se sont mobilisés pour faire de cet événement un véritable cadeau de Noël en direction des familles et des enfants les plus vulnérables. Objectif : créer un moment magique au travers de l’opération solidaire « Pour Noël, le Top 14 file un rencard aux Restos du Cœur. » Pendant les matchs de cette 13e journée, l’association chère à Coluche sera mise à l’honneur par les clubs et un ballon événementiel sera utilisé. Les maillots et ballons du Boxing Day spécialement créés pour l’opération seront ensuite revendus dans le cadre d’une vente aux enchères, pour récolter des fonds pour les Restos du Cœur. Par ailleurs, depuis quelques jours, une vidéo circule où les joueurs invitent le grand public à faire un don via la page de collecte dédiée.



30 000 repas offerts aux Restos du Cœur


Enfin, dimanche soir, à l’occasion du «Clasico» entre le Stade toulousain et le Stade français, une rencontre exceptionnelle sera organisée par les clubs à destination des enfants des Restos du Cœur. Un match de rugby de Noël, très spécial, verra s’affronter les 14 mascottes des clubs, renforcées par 2 mascottes de Pro D2. L’opposition se déroulera à la mi-temps de cette affiche. Scoop ! On connaît déjà la composition des deux équipes. D’un côté seront alignés Koxka du Biarritz Olympique PB, le lion Léo de l’Union Bordeaux-Bègles, la panthère du Stade Rochelais, Captain Co du Castres Olympique, Bikounet du Montpellier Hérault Rugby, Oyok du club d’Oyonnax Rugby et le capitaine de l’équipe Rucky du Stade français-Paris. En face se dresseront l’ours Bearny de la Section Paloise, Wolfy le loup du LOU Rugby, Burro de l’Usap, Buzoka du Stade Montois, Zouzou du CA Brive Corrèze Limousin, et Mahout l’éléphant du Racing 92. Ovalion, du Stade toulousain, en sera le capitaine. Pour l’occasion, des personnes accueillies par les Restos du Cœur seront invitées en tribunes pour soutenir leurs mascottes. Une partie de rugby atypique qui devrait séduire les plus jeunes d’entre nous.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?