TOP 14 - Toulon, des retours pour panser les maux

  • Derrière leur star Cheslin Kolbe, les Toulonnais n’ont pas le droit de décevoir une nouvelle fois. Photo Icon Sport
    Derrière leur star Cheslin Kolbe, les Toulonnais n’ont pas le droit de décevoir une nouvelle fois. Photo Icon Sport
Publié le

Décevants à Brive, les Varois se présentent à Aguilera, pour une finale de la peur face à Biarritz, sans confiance et avec des secteurs en panne d’efficacité. Des revenants pourraient néanmoins changer la donne.

Le 20 octobre dernier, la première de Franck Azéma face au Biarritz Olympique avait abouti à une courte victoire (13-9). Besagne s’en était contenté et gardait l’espoir de lendemains chantants. Raté. Six mois plus tard, le RC Toulon (12e) s’est enlisé dans une crise structurelle. Pour vaincre le BO (14e), et mettre fin à la malédiction (dernière victoire à l’extérieur le 20 février 2021 à Pau), les équipiers de Serin doivent se recentrer sur les fondamentaux.

Le bât blesse en touche et sur les rucks

Sur les trois dernières rencontres, l’alignement a perdu 30 % des lancers tentés soit un total de 14 munitions. Le club au muguet a pointé la défaillance. Alors, comment rectifier le tir ? "Le lanceur, l’annonce, c’est un peu de tout ça, a analysé Azéma. Il faut avoir des idées fortes sur l’engagement lors des touches." Belleau, après le revers briviste, arguait qu’il fallait "un miracle" pour vaincre avec une base aussi défaillante.

Loin d’implorer les cieux, le manager du RCT devrait opter pour une solution plus terre à terre avec la titularisation de Rebbadj. Moins utilisé (151 minutes jouées sur 320 en février), l’international français est attendu dans la cage. Du haut de son double mètre, il est le principal chef de file de la touche avec Parisse. Sa présence amène du doute chez les adversaires et aide à varier les combinaisons.

La touche est un problème, la zone de rucks est du même acabit. Les récents adversaires (Castres, Bordeaux, Perpignan, Brive) ont ciblé cette faille. Aucun doute que les Biarrots, dans un match couperet, ne s’y emploient pas également avec envie et force. "Quand on met moins d’engagement, on est mâché", a prévenu Azéma. Face à des spécialistes du secteur (Armitage, Dyer, Saili…), la bande à Tolofua se doit de trouver du liant collectif et un supplément d’investissement personnel. Le revenant Gigashvili (mollet) s’avère être une éclaircie dans la pénombre. Meilleur pilier droit de l’effectif, le tronc de Tbilissi apportera toute sa science du grattage pour inverser des rapports de force.

Paia’aua, un détonateur en attaque ?

En interne, cette semaine, Azéma a responsabilisé ses joueurs sur le fait de tenter plus avec le ballon en main. Pire attaque du Top 14 (17 points inscrits en moyenne) à l’abord du sprint final, Toulon veut entreprendre pour tracer son chemin vers le maintien. S’il a insisté sur les bases (conquête, agressivité), le manager toulonnais souhaite que les talents de l’effectif (Serin, Carbonel, Kolbe…) prennent de l’épaisseur : "Oui, on veut mettre la pression par le jeu au pied, mais il faut alterner, a-t-il avoué. On est facile à défendre. Il faut oser." Blessé à un mollet, Paia’aua a repris sans gêne l’entraînement. Joueur d’instinct, bon passeur, l’Australien est attendu pour régler les soucis au centre du terrain.

Avant d’éclairer le jeu, le RCT veut aussi plus le respecter. Ces dernières semaines, les Rouge et Noir ont refusé les perches pour jouer les pénalités en touche, ou à la main. À tenter le coup de panache, ils s’y sont cassé les dents. Au club, la leçon est en cours d’apprentissage : "À défaut d’être brillant, soyons pragmatiques", glisse un habitué du Campus. Il avait su l’être face à Biarritz, à l’aller. La Rade espère un même scénario pour s’éloigner (enfin) de la zone rouge.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathias MERLO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?