200 000 € pour les joueurs et 4 millions pour la FFR en cas de grand chelem !

  • 200 000 € pour les joueurs et 4 millions pour la FFR en cas de grand chelem !
    200 000 € pour les joueurs et 4 millions pour la FFR en cas de grand chelem ! Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Une victoire face à l’Angleterre serait une excellente nouvelle financière. Pour les joueurs évidemment, mais aussi pour la fédération.

Un Grand Chelem est toujours une excellente nouvelle pour une fédération. « Et même pour son trésorier, qui est très heureux quand l’équipe de France gagne », complétait ce dimanche après-midi, celui de la FFR, Alexandre Martinez. Il va pourtant devoir mettre la main au portefeuille... Côté recettes, entre la prime dite de « placing » versée par le Comité des 6 Nations et les bonus négociés avec « certains partenaires, pas tous », un sans-faute des Bleus, engendrerait une rentrée financière supplémentaire de 4,4 millions d’euros sur laquelle la fédération rétrocédera à la LNR 1,8 million d’euros. C’est une des conséquences de l’avenant signé il y a trois ans entre les institutions et qui permet notamment à Fabien Galthié de travailler chaque début de semaine et durant trois jours avec 42 joueurs, puis d’en conserver pour les week-ends de compétition 28. « C’était une volonté de Bernard Laporte de récompenser l’effort qui était demandé aux clubs professionnels », explicite Martinez.

Pour les joueurs, un sacre samedi prochain au Stade de France serait aussi une très bonne affaire. Leurs primes de match (versées seulement en cas de victoire) avaient déjà été pas mal revalorisées depuis le Mondial 2015. Désormais, un joueur qui aura participé à l’ensemble des cinq rencontres touchera un montant de l’ordre de 200 000 euros, selon nos informations. à titre de comparaison, en 2010 la bande à Lièvremont avait touché 75 700 euros.

Le Tournoi des 6 Nations qui s’achèvera face au XV de la Rose devrait d’ailleurs permettre à la fédération de battre plusieurs records. Ainsi, les recettes complètes de billetterie pour l’ensemble des équipes de France (A, moins de 20 ans, féminines et VII), devraient s’élever à 28,5 millions d’euros, pour plus de 500 000 spectateurs rassemblés dans les stades sur l’exercice en cours.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?