XV de FRANCE - Les chiffres de France – Angleterre : Un grand chelem en sol majeur

  • Antoine Dupont file à l'essai pour le break des Bleus
    Antoine Dupont file à l'essai pour le break des Bleus PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Les Bleus ont remporté leur dixième grand chelem grâce à une défense de fer et une domination sans partage dans le jeu au sol. Voici tous les chiffres marquants de ce délicieux Crunch...

9

Les Bleus ont connu deux mi-temps sensiblement différentes en termes de discipline. A la mi-temps, les hommes de Fabien Galthié n'avaient concédé que trois pénalités, contre sept pour les Anglais. Dans le second acte, la tendance s'est totalement inversée : les Bleus ont concédé six pénalités, et les Anglais une seule.

6

Symbole de la domination des Tricolores dans le jeu au sol, les Bleus ont remporté 6 turnovers. Les Anglais, un seul.

14

Les Bleus avaient clairement envie de jouer dans la défense, d'assurer la continuité du jeu après le contact. A la pause, ils avaient déjà effectué 7 passes après contact, alors que les Anglais n'en comptait aucun. Ils ont terminé la rencontre avec 14 passes après contact. En revanche, les Bleus ont été maladroits : sur les quarante premières minutes, ils avaient commis 14 fautes de main.

15

Antoine Dupont est-il demi de mêlée ou troisième ligne ? Parfois on se demande tant le Toulousain plaque à tour de bras. Le capitaine du XV de France a terminé la rencontre avec 15 plaquages réussis. C'est encore plus que son ami et flanker, Anthony Jelonch, qui en a effectué un de moins. Impressionnant. 

99

Pour cette rencontre, le sélectionneur Eddie Jones avait réservé une petite surprise aux Bleus : le positionnement du pilier Ellis Genge dans le troisième rideau pour utiliser sa puissance afin de remonter les ballons. Résultat, Genge a couru. Beaucoup couru : à la mi-temps, il comptait déjà 83 mètres parcourus balle en main. On l'a moins vu en deuxième mi-temps, mais a tout de même terminé la rencontre avec 99 mètres.

89 %

Encore une fois, les Bleus ont été sérieux et efficaces en défense, et ont fait honneur à leur moyenne de 91 % de réussite au plaquage qu'ils avaient cumulé jusque là. Contre l'Angleterre, les Bleus ont tenté 174 plaquages, et n'en ont manqué que 19, ce qui donne un 89 % de réussite.   

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?