TOP 14 - Les Brivistes en mission

  • Une victoire d’Andrés Zafra et des Brivistes leur permettrait de regarder plus sereinement le match de Perpignan à Castres dimanche soir… Photo Icon Sport
    Une victoire d’Andrés Zafra et des Brivistes leur permettrait de regarder plus sereinement le match de Perpignan à Castres dimanche soir… Photo Icon Sport
Publié le

C’est un sacré défi qui attend les Corréziens au Stadium : battre le champion de France pour tenter de valider leur maintien. La tâche n’est pas simple, mais les Brivistes se préparent en conséquence…

C’est toute une ville qui se mobilise et qui pousse derrière le CAB en quête d’un maintien. Depuis près de deux semaines déjà, plus aucune place assise n’est disponible à la vente. Les joueurs sont allés ce mercredi à la rencontre de leurs supporters lors d’une séance dédicaces organisée en plein centre-ville de la sous-préfecture corrézienne, avant que les joueurs n’entrent dans leur bulle jusqu’à samedi, s’entraînant notamment à huis clos jeudi et vendredi. Et ce après un stage, déjà loin des regards, à Soustons dans les Landes où les Brivistes ont pu se resserrer. "Ça a fait du bien au groupe, sourit Andrés Zafra. Nous n’avons pas forcément changé nos exercices mais le fait de changer d’environnement a été bénéfique." Une coupure avant un dernier mois décisif dans la quête du maintien tant attendu, surtout avant la venue du champion de France… "Les Toulousains ont besoin de se racheter. Il ne leur reste que le Top 14. On s’attend à une bataille acharnée dans le jeu au sol mais aussi à une équipe qui nous va tenter de mettre un gros volume de jeu, avec beaucoup de passes. Il faut que l’on soit prêt à défendre de longues séquences", prévient le deuxième ligne.

Chose qu’ils ont su faire à domicile depuis le début de saison n’encaissant que onze essais sur la pelouse d’Amédée-Domenech (meilleure défense en termes d’essais à domicile). Seulement, le revers de la médaille est que les Corréziens sont souvent à la faute… Ils sont même l’équipe la plus pénalisée du Top 14 (310 pénalités concédées, soit près de 13 par match). Alors pour y remédier, le staff briviste a fait venir l’arbitre Cédric Marchat lors de leur stage la semaine dernière à Soustons. "C’est très bien à mon sens, note le Colombien. Les clubs le font de plus en plus. Cela nous a permis d’avoir des conseils pour donner une bonne image afin de faire moins de fautes. Et ce notamment sur les zones plaqueur-plaqué, mais aussi en conquête."

Un défi de taille

La conquête justement, parlons-en… La touche briviste si efficace depuis le début de saison a connu quelques difficultés lors de la dernière sortie au Stadium contre Lyon. Après Cretin et sa clique, c’est un nouveau défi de grande taille qui attend Zafra et les siens face aux Toulousains. "Ils ont un alignement très haut avec notamment les frères Arnold, sûrement le plus haut du championnat, mais nous avons bien travaillé. Nous avons confiance en notre défense en touche. Il faudra surtout rester intelligents et concentrés tout au long du match."

Voilà des conditions indispensables si les Brivistes veulent décrocher un bon résultat qui mettrait les Perpignanais un peu plus sous pression dimanche soir…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?