Champions Cup - Rhule décisif, West et Haddad au rendez-vous... Les notes des champions d'Europe rochelais

  • Champions Cup - Raymond Rhule marque le premier essai des Rochelais face au Leinster
    Champions Cup - Raymond Rhule marque le premier essai des Rochelais face au Leinster Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

Raymond Rhule au top, la charnière maître dans la gestion, Jonathan Danty et Will Skelton à la pointe des collisions, Matthias Haddad précieux par son activité... Découvrez les notes des Rochelais vainqueurs de la Champions Cup face au Leinster.

Brice Dulin : 5/10

Alors que ses compères sur les ailes ont été très en vue, l'arrière international (32 ans, 36 sélections) a été plutôt discret. Il commet un en-avant en toute fin de match qui aurait pu coûter cher lors d'un temps fort de son équipe.

Dillyn Leyds : 7/10

L'ailier a été fidèle à ce qu'il montre régulièrement à La Rochelle. En plus de l'assurance qui est la sienne sous les ballons hauts, Dillyn Leyds a montré de belles velléités ballon en main. Régulièrement visé par ses partenaires sur les couloirs, ce qui a été une clé de la victoire rochelaise, le Sud-Africain aura même été élu homme du match. Sa passe après contact sur l'essai de Rhule fut cruciale. Remplacé par Jules Favre (68e).

Jérémy Sinzelle : 6/10

Sans survoler la rencontre, le centre multi-tâches aura été rassurant en défense. Ses 10 passes attestent de sa capacité à faire jouer autour de lui. Même s'il en a balbutié une pour Dulin avant la pause.

Jonathan Danty : 7/10

Il fut l'une des pièces maîtresses de la tactique rochelaise qui consistait à insister dans le combat axial. Ses percussions ont contribué à amener de l'avancée pour La Rochelle, et à épuiser les Irlandais. Remplacé par Levani Botia (70e).

Raymond Rhule : 8/10

Qu'il fut délicat de le stopper... Raymond Rhule aura fait de gros dégâts dans la défense dublinoise. Ses qualités de vitesse ont été extrêmement bien exploitées sur les couloirs, quelque peu délaissés par le Leinster. En témoignent ses statistiques : 99 mètres parcourus, 2 franchissements, 3 défenseurs battus...

Ihaia West : 7/10

Sa capacité à transformer les coups de pied face aux perches était critiquée ? Il aura réalisé un 100% (3 transformations, 1 pénalité). Par ailleurs, sa gestion tactique aura été juste et sa défense aura été sûre.

Thomas Berjon : 7.5/10

L'incertitude du numéro 1 au poste Tawera Kerr-Barlow aurait bien pu le déstabiliser avant une telle échéance. Mais il n'en a rien été. Son animation et son dynamisme auront été essentiels dans le succès rochelais. Surtout, suite au drop tenté par Dulin, il mit une grosse pression sur Sexton qui a débouché sur l'essai de Bourgarit. Remplacé par Arthur Retière (65e), qui a d'abord raté ses initiatives, avant de marquer l'essai libérateur.

Matthias Haddad : 7.5/10

Quelle performance du jeune Rochelais ! Les attentes autour du champion du monde moins de 20 ans étaient grandes. Mais l'étaient-elles au point de réaliser une telle performance au plus haut niveau européen ? Contre-balançant parfaitement les autres profils plus lourds du pack, Matthias Haddad a eu une très grande activité sur les quatre coins du terrain. Plaquant à tour de bras, il s'est aussi montré disponible sur les touches, et dans les rucks. Son plaquage à la 46e aura sauvé les siens d'un essai irlandais.

Gregory Alldritt : 7.5/10

Le cadre de l'équipe de France aura donné le ton ! Dès la deuxième minute, il arrêtait une offensive adverse par un bon grattage. Malgré deux en-avant en deuxième période, le Gersois aura été impérial dans les zones de collision.

Wiaan Liebenberg : 6.5/10

Contre lui, cet écran en début de rencontre que Jonathan Sexton convertit en trois points. A sa décharge, une rugosité précieuse quand les débats se sont restreints, comme en fin de match. Son contest à l'heure de jeu aura mis le terme à un temps fort irlandais. Remplacé par Rémi Bourdeau (60e).

Will Skelton : 7/10

Le retour des vestiaires aura permis de voir davantage le tracteur de La Rochelle. A chaque fois, plusieurs défenseurs sont mobilisés pour le faire tomber. Très important dans la longue séquence finale devant la ligne d'en-but irlandaise.

Thomas Lavault : 4/10

Longtemps on a cru que son geste était le tournant du match. Le deuxième ligne s'est rendu coupable d'un croc-en-jambe (65e) sur Gibson-Park, ce qui lui a valu un carton jaune. Mais ses coéquipiers ont redoublé d'énergie pour ne pas se laisser distancer. En première mi-temps, il fut pénalisé deux fois dans les zones de ruck. Remplacé par Romain Sazy (75e).

Uini Atonio : 7/10

On pourrait justifier une activité moindre dans le jeu courant pour un pilier droit aussi performant en mêlée fermée. La réalité, c'est que le poids lourd français a également été bon dans les phases de collision et au soutien des rucks. Remplacé par Joel Sclavi (60e).

Pierre Bourgarit : 7.5/10

Encore un hyperactif ! Au-delà de ses lancers sûrs, le talonneur rochelais a été intenable, tentant de gratter tous les ballons possibles. A créditer d'une belle percée en début de match, et de quelques montées défensives encourageantes. Il conclut aussi un très bon ballon porté pour la deuxième réalisation des siens (61e). Remplacé par Facundo Bosch (67e), coupable d'un en-avant devant la ligne d'en-but.

Dany Priso : 6/10

Pourtant promis à l'enfer avec la référence mondiale Tadhg Furlong face à lui, le gaucher aura tenu son rang en mêlée fermée. Remplacé par Reda Wardi (54e).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
rugbypet0931 Il y a 6 mois Le 28/05/2022 à 21:50

super match bravo à la Rochelle