International - Face aux Teros, le Japon multiplie les essais

  • Atsushi Sakate sera la capitaine du Japon pour le deuxième rendez-vous programmé en juin face à l’Uruguay. Atsushi Sakate sera la capitaine du Japon pour le deuxième rendez-vous programmé en juin face à l’Uruguay.
    Atsushi Sakate sera la capitaine du Japon pour le deuxième rendez-vous programmé en juin face à l’Uruguay. PA Images / Icon Sport
Publié le

Les Japonais, futurs adversaires de la France, joueront, samedi, leur deuxième test d’affilée contre l’Uruguay. Ils ont opté pour une assez large revue d’effectifs avec pas mal de néophytes testés. Mais l’adversaire sud-américain reste limité.

Les Japonais sont en pleine préparation pour recevoir le XV de France. Ils ont battu l’Uruguay (34-15) à Tokyo, dans un match assez difficile à décrypter. Jamie Joseph et son staff n’avaient pas aligné leur meilleure équipe mais les Uruguayens non plus. Le test s’est déroulé hors fenêtre internationale, ce qui explique, par exemple, que Santiago Arata, demi de mêlée de Castres n’ait pas pu participer.

Côté nippon, quatre joueurs titulaires ont fait leurs débuts internationaux : le pilier droit Shusuke Asaoka, le troisième ligne aile Koji Iino et les deux ailiers Koga Nezuka et Toki Takeyama. Il y avait aussi cinq néophytes sur le banc. Le demi d’ouverture vétéran Yu Tamura (68 capes et 33 ans) avait été sacré capitaine pour la première fois de sa carrière.

De plus, Jamie Joseph avait laissé Takanobu Horikawa diriger l’équipe. Mais le sélectionneur néo-zélandais reviendra aux affaires dès cette semaine pour le deuxième test prévu à Kitakyushu. Les Asiatiques ont marqué cinq essais contre deux. Ils avaient la puissance et la vitesse de leur côté.

Horie de retour, trois ans après

On rappelle que Jamie Joseph travaille avec un groupe élargi de soixante-trois joueurs. À l’heure où nous mettions sous presse, il annonçait la composition de l’équipe du second test. Il continue de faire une sorte de revue d’effectif. Cette deuxième équipe comprendra quatre néophytes et quatorze joueurs à moins de 10 sélections. Mais Michael Leitch sera bien là, en position de flanker côté fermé, fort de ses 72 sélections. On assistera au retour du talonneur Shota Horie (66 sélections) qui débutera sur le banc.

Il n’a plus joué en équipe nationale depuis trois ans, depuis le quart de finale de la Coupe du monde 2019 perdu face à l’Afrique du Sud. Horie est une figure du rugby japonais, il a joué sous les couleurs des Rebels en Super Rugby et sous celle d’Otago en NPC. Mais c’est le titulaire du poste, dans la cage, Atsushi Sakate qui sera le capitaine de cette équipe. Un seul néophyte sera titulaire, l’ailier Gerhard van den Heever, pas un pur produit du rugby nippon, on s’en doute. 

Composition du Japon contre l’Uruguay :

Nochuchi ; Van den Heever, Riley, Kajimura, Fifita (o) Kamasura, (m) Saito ; Gunter, Makisi, Leitch ; Dearns, Cornelsen ; Kizu, Sakate (cap.), Inagaki.

Remplaçants : Horie, Morikawa, Valu, Waqa, Furuqawa, Nakajima, Lee, Nakano.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?