XV de France - Moefana percutant, Tanga présent au rendez-vous... Les notes de Japon - France

  • Le Girondin Yoram Moefana a réalisé une bonne prestation contre le Japon.
    Le Girondin Yoram Moefana a réalisé une bonne prestation contre le Japon. DR
Publié le , mis à jour

Ce samedi, les Bleus l'ont largement emporté au Toyota Stadium, battant le Japon 42 à 23. Yoram Moefana et Yoan Tanga se sont notamment signalés.

1. Jean-Baptiste Gros : 5,5/10

Dès la première minute, il a coffré, avec l’aide de Peato Mauvaka, un joueur japonais ce qui a permis de récupérer une mêlée à 10 mètres de la ligne d’essai japonaise. Mêlée sur laquelle les Bleus ont inscrit leur premier essai. Il a été plutôt efficace en défense : neuf plaquages pour un seul manqué. En revanche, à l’image de son équipe, il n’a pas semblé hyper souverain en mêlée fermée. Il a été pris au bord d’un ruck par un départ du demi de mêlée japonais en première période. Une mauvaise communication avec Thomas Jolmes parti trop vite sur l’extérieur. Il a été remplacé par Dany Priso à la 47e minute de la rencontre.

2. Peato Mauvaka : 6/10

Il est directement impliqué sur la récupération de balle qui a amené au premier essai. Il a été sanctionné pour un hors-jeu et un plaquage sans ballon (10e). À son débit : un lancer un peu court sur Flament, volé par les Japonais (35e). Mais, comme à son habitude, il a eu beaucoup d'activités. En défense, il a réalisé un sans-faute avec huit plaquages réussis. Il a été remplacé par Pierre Bourgarit à 50e minute de la rencontre. Ce dernier s’est trouvé à la conclusion d’un ballon porté (68e). Toutefois, il a été contraint de sortir peu de temps après, semblant souffrir du dos. Mauvaka est donc revenu sur le terrain.

3. Demba Bamba : 5,5/10

En mêlée fermée, il a connu quelques difficultés face à son vis-à-vis Inagaki. Coupable d’une faute sur une zone de ruck, il a offert une pénalité facile à l’ouvreur Lee (5e). Il a été aussi pénalisé juste avant la mi-temps pour une faute dans un maul (38e). Au total : deux fautes pour le Lyonnais. Il a toutefois montré ses qualités de footballeur avec un joli « Dribbling » (23e) avant de ramasser un ballon qui traînait au sol. Il a été au relais à plusieurs reprises sur un joli mouvement des Français (37e). Il a été remplacé par Falatea à la 47e minute de la rencontre.

4. Thibaut Flament : 7/10

Comme à son habitude, il a couvert une large partie du terrain. Une capacité de déplacement assez remarquable qui lui a permis de réaliser 17 plaquages. Il s’est montré très bon dans le jeu aérien, sous les renvois. Même avec le soleil dans les yeux, il n’a pas failli (20e). Il s’est encore illustré par sa gestuelle, réalisant un beau « off-load » pour une passe décisive en direction de Tanga, avant que l’arbitre ne refuse l’essai pour un déblayage illicite de Lavault (49e).

5. Thomas Jolmes : 4,5/10

Pour sa première sélection, il a eu beaucoup d'activités en début de rencontre. Il a asséné quelques beaux plaquages, dont celui de la 21e minute sur Van der Walt, permettant à Dylan Cretin, dans la foulée, de gratter le ballon. Seulement, il a montré ses limites. Il a été sanctionné pour avoir gardé un ballon au sol (22e) et s’est rapidement éteint, sans doute aussi à cause de la chaleur. Sept plaquages à son actif. Il a été remplacé à le minute par Thomas Lavault qui s’est malheureusement illustré par un mauvais déblayage obligeant l’arbitre de la rencontre à annuler un essai de Yoan Tanga (49e) et une mauvaise transmission près de la ligne japonaise (55e).

6. Charles Ollivon (cap) : 5,5/10

On attendait peut-être un peu plus de son retour, mais il a su montrer la voie à suivre et, à l’image de son équipe, être patient pour finalement prendre la mesure de cette équipe japonaise. En première période, il s’est montré relativement discret. Il a parfois perturbé l’alignement japonais, se trouvant souvent dans la bonne zone de saut. Il a d’ailleurs volé un ballon sur lancer japonais (9e). Il est tout de même le troisième ligne français qui a touché le plus de ballons durant cette rencontre (10). Avec Yoan Tanga, c’est lui qui a gagné le plus de mètres ballon en main (39).

7. Dylan Cretin : 6/10

Le Lyonnais a été précieux dans les airs. Il a aussi beaucoup défendu mais a parfois semblé souffrir un peu de la chaleur. À son actif : un superbe « contest » où il a récupéré le ballon et une pénalité (21e). À l’image de l’équipe de France, souvent privée de ballon durant 50 minutes, il a beaucoup défendu. Quatorze plaquages à son actif.

8. Yoan Tanga : 7/10

Discret en début de rencontre, même s’il a souvent été au soutien du porteur de balle (il a été crédité d’un mauvais soutien offensif offrant aux Japonais une pénalité). Il n’a pas réussi à contrôler un ballon de récupération au sol. En revanche, il a mieux maîtrisé ses interventions en seconde période. Il est vraiment monté en puissance au fil des minutes. Il a été précieux sur quelques lacements de jeu sur mêlée. Il a également plaqué à tour de bras. Au total, il a réalisé 19 plaquages pour un seul raté. Un chiffre colossal. Un très bon conteste en début de seconde période (42e). Globalement, pour une première cape, il a répondu aux attentes. Il a été remplacé par Selevasio Tolofua à la 63e minute.

9. Maxime Lucu : 5,5/10

Le demi de mêlée a bien lancé les Bleus en initiant une bonne combinaison sur le premier essai de Penaud. Il a été généreux en défense même s’il a manqué quelques plaquages. Il a été plutôt propre et avisé dans l’animation. Un peu de frustration, tout de même : sa seule initiative individuelle s’est conclue par un en-avant et il pourra regretter que son essai, façon Antoine Dupont, ait été refusé à l’heure de jeu. Remplacé par Baptiste Couilloud (63e).

10. Matthieu Jalibert : 6,5/10

Offensivement, sa capacité à ouvrir des intervalles et à battre des défenseurs est peut-être unique au monde. Le timing de sa passe sur le premier essai de Penaud, sa percée dans la défense japonaise sur celui de Lebel ou encore son offrande à Moefana sont autant de témoignages de son talent. À l’inverse, sa défense peut poser souci comme on a pu le voir sur le premier essai japonais où il a été renversé par – le certes puissant - Tatafu. Remplacé par Antoine Hastoy (71e).

11. Matthis Lebel : 5,5/10

Il a débuté de la pire des manières avec un mauvais placement qui aura amené au premier essai japonais. Par la suite, il a tenté de rectifier le tir en se proposant dans le cœur du jeu. Son essai, au relais de Matthieu Jalibert, depuis son aile gauche, lui a permis de relever la tête.

12. Yoram Moefana : 7,5/10

Le Bordelais n’a cessé de monter en puissance au fil de la rencontre. Impuissant sur le premier essai nippon et contré dans un premier temps, il a été récompensé de ses efforts en seconde période. Après avoir renversé l’ouvreur japonais, il a ouvert la voie au deuxième essai de Damian Penaud. Dans la foulée, il a signé un petit numéro en solitaire pour inscrire son propre essai. Sa tonicité et sa technique sont de belles promesses.

13. Virimi Vakatawa : 5,5/10

Par moments, on a retrouvé des attitudes qui avaient fait de Virimi Vakatawa un des tout meilleurs centres du monde. Sa passe aveugle sur le deuxième essai de Damian Penaud a été un régal pour les yeux. Le Racingman a tout de même été bien contenu par la défense japonaise. En défense, les appuis de ses vis-à-vis ont pu le mettre en difficulté. Remplacé par Sekou Macalou (63e).

14. Damian Penaud : 7/10

Que demande-t-on avant tout à un ailier ? De marquer. En la matière, Damian Penaud est un des meilleurs à son poste. Il l’a encore confirmé au Japon avec deux pures réalisations de finisseurs, la première en coin au terme d’une combinaison, la deuxième au relais d’un joli mouvement au centre du terrain. S’il a été propre sous les rares ballons hauts qu’il a eus à négocier, ses placements en défense ont encore été douteux. Sans dommage à l’arrivée.

15. Melvyn Jaminet : 6/10

L’arrière a répondu présent sur sa mission numéro 1 : le tir au but. Avec un 7/8, il a été d’une précieuse précision. Bon sous les chandelles, dans ses placements défensifs et ses jeux au pied, il ne lui aura manqué qu’un peu plus d’assurance et de réussite dans le jeu courant. À la 37e minute, bien servi dans un intervalle, le néo-Toulousain a eu une véritable occasion d’essai mais, plutôt que de jouer le duel, il a tenté de servir son ailier d’une passe qui a échoué en touche. Il n’arrive pas encore à se libérer pleinement sur le plan offensif. Son premier essai en Bleu attendra.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Chiswick Il y a 1 mois Le 02/07/2022 à 11:03

Avec la chaleur, une équipe de de remplaçants et l'inconnue japonaise on juste jouer en contre et gagner. C'est très bien. Désormais in garde le ballon pour le 2eme test ? Jolmes et Vakatawa un cran en dessous. Ollivon, Flament, Jalibert , Moefana et penaud excellents