Amical - Entre Pau et Mont-de-Marsan, à chacun sa mi-temps

  • Émilien Gailleton et les Palois ont remporté ce match amical. Une bonne base de travail avant de plonger dans les rigueurs du championnat. Photo Icon Sport
    Émilien Gailleton et les Palois ont remporté ce match amical. Une bonne base de travail avant de plonger dans les rigueurs du championnat. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Dans un match qui s’est rapproché des standards du championnat, les Palois se sont logiquement imposés face à des Montois qui ont montré un visage prometteur malgré la défaite.

La logique a été respectée pour ce match entre le pensionnaire du Top 14 et celui de Pro D2. Les Palois ont inscrit deux essais de plus que leur adversaire et ont montré globalement plus de maîtrise dans les zones de marque. Après avoir ouvert le score rapidement sur une attaque au large, ils ont néanmoins subi la domination montoise, mais domination stérile puisque récompensée uniquement par une pénalité. C’est Jordan Joseph qui a donné un peu plus d’ampleur au score à la pause avec deux réalisations, la première sur ballon porté, la seconde après une pénalité rapidement jouée à la main. La seconde période n’aura pas été aussi facile pour les Béarnais. C’est qu’avec une équipe plus expérimentée et un peu plus dense, les Landais ont su remettre la main sur le ballon et dominer globalement les Palois pour inscrire trois essais dont le dernier splendide.

Au final une rencontre sérieuse et engagée qui a permis à chacun des protagonistes de trouver des motifs de satisfactions mais aussi des points d’amélioration. Si le talonneur et capitaine palois Lucas Rey se réjouissait de la victoire, objectif affiché, il n’en était pas moins contrarié par les scories de son équipe : « C’est bien d’avoir gagné pour se mettre dans une dynamique positive, mais c’est loin d’être parfait. Nous avons été un peu mous défensivement, notre conquête n’a pas toujours été précise, nous perdons des ballons au contact, au final, heureusement que nous avons su être efficaces dans les zones de marque, mais il reste du travail. Il n’y a pas lieu de s’alarmer, cela nous donne juste une idée du travail qu’il nous reste à effectuer pour être prêts le 3 septembre. Mais il faudra clairement hausser le niveau d’intensité, ce que nous n’avons pas su faire ce soir par rapport au match de la semaine passée face à Biarritz. » 

De leur côté les Montois, bien que battus, semblaient presque plus satisfaits, à l’image de Stéphane Prosper : « C’était un match sérieux dans lequel nous avons su construire des séquences cohérentes. Il nous reste à être plus précis dans la finition. Je note que nous remportons la deuxième période avec une équipe plus expérimentée, mais la première mi-temps est intéressante aussi. Nous avons su nous créer des opportunités, venir près de leur ligne plusieurs fois. La différence se fait surtout sur la capacité des Palois à marquer vite lorsqu’ils viennent dans notre camp, mais le contenu est encourageant. »

Des Montois prêts pour l’ouverture du Pro D2

Son compère Rémi Talès abondait dans ce sens : « Nous n’avons pas gagné le duel de l’efficacité, mais je pense que nous avons remporté ceux de la possession et de l’occupation, ce qui est intéressant. Bien sûr, nous aurions préféré remporter ce match mais sur l’investissement des joueurs, leur état d’esprit, il n’y a rien à redire. Ce sont de bonnes bases de travail pour préparer le rendez-vous de la semaine prochaine. »

Les Montois en ont fini, avec cette rencontre, de leur préparation estivale, et vont se projeter dès aujourd’hui vers le premier rendez-vous qui les attend vendredi sur leur pelouse face à Aurillac. Les Palois, pour leur part, ont encore quinze jours avant l’ouverture du Top 14 et profiteront de cette semaine pour peaufiner les réglages par ligne en opposition face à Tarbes et Bayonne. Les uns et les autres semblent en tous les cas déjà affutés et surtout impatients de rentrer dans le vif du sujet.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?