Grenoble : les grands chantiers de derrière

  • Après avoir effectué ses débuts avec les pros vendredi dernier, le jeune Hugo Trouilloud honorera sa première titularisation à l’arrière. Photo Jacques Robert
    Après avoir effectué ses débuts avec les pros vendredi dernier, le jeune Hugo Trouilloud honorera sa première titularisation à l’arrière. Photo Jacques Robert
Publié le

Non seulement le FCG a perdu gros cet été avec les départs de Capuozzo et Séguret, mais il doit aussi faire face à une hécatombe de blessés au poste d’arrière. Une situation délicate face à laquelle il doit improviser...

Si l’on se réalisait auprès des supporters grenoblois un petit sondage au sujet des meilleurs joueurs de ces deux dernières saisons, les réponses seraient probablement unanimes, qui ne manqueraient pas de plébisciter l’arrière Ange Capuozzo et le centre adrien Séguret. Le hic ? Il est que les deux joueurs s’en sont allés cet été évoluer au niveau où leur talent les destinait, à savoir dans deux clubs du top 6 du Top 14, ne laissant au FCG et à son entraîneur des trois-quarts qu’une vaste équation à résoudre…

"Quelle que soit l’équipe, quel que soit le niveau, ce n’est jamais simple de perdre deux cadres, glisse en préambule Nicolas Nadau. Ség’ a réalisé une dernière saison monumentale, exemplaire en tous points, que ce soit au niveau du jeu ou de l’état d’esprit. Quant à Ange, c’était évidemment notre facteur X, celui qui était capable par sa vitesse et ses appuis d’apporter le petit plus susceptible de faire basculer un match. En outre, de par les trois saisons pendant lesquelles ils ont évolué ensemble, c’étaient deux joueurs qui se connaissaient par cœur et s’entendaient très bien sur le terrain. Ce n’est pas facile à remplacer mais quand on perd deux individualités comme ça, il ne faut surtout pas attendre que ce soient deux autres qui prennent le relais. Il s’agit surtout de rien travailler collectivement et auquel cas, si on fait bien les choses, un ou deux joueurs pourront sortir du lot. Et un seul, ce serait déjà très bien..."

Le jour des frères trouilloud

Un sujet plus que jamais d’actualité car, si le FCG a récupéré du beau monde au centre (le néo-Zélandais Terrence Hepetema et l’ancien du Stade français Atu Manu, sans oublier le retour de blessure du buteur Romain Trouilloud), son réservoir au poste d’arrière s’est considérablement amenuisé ces dernières semaines. D’abord parce que la recrue Erwan Dridi s’est rompu les croisés sur un appui anodin en pleine préparation, avant d’être rejoint à l’infirmerie par Corentin Glénat touché à l’épaule. Mais surtout parce que Julien Farnoux, arrivé en tant que joker la saison dernière et promis au poste de titulaire, a subi face à Béziers une grave entorse du genou qui le laissera éloigné des terrains pendant trois mois.

"Nous avions cherché à anticiper le problème du remplacement d’Ange en le faisant venir avec plusieurs mois d’avance, nous étions très contents de son intégration et la tuile est arrivée la semaine dernière, peste Nadau. C’est forcément problématique, mais il nous reste plusieurs joueurs qui peuvent dépanner au poste, comme Ezcurra ou Qadiri qui y a déjà joué à Beaune. Et surtout, nous avons la chance que Hugo Trouilloud ait montré de très bonnes choses pendant la préparation, alors on compte lui donner sa chance de démarrer à Agen, en attendant de lui qu’il nous apporte sa fougue."

Un baptême du feu hautement symbolique, puisque le cadet des Trouilloud l’honorera aux côtés de son grand frère, promu (numériquement) comme successeur de Séguret aux côtés de Batu Ezcurra et homme du match lors de la réception de Béziers la semaine dernière. Alors, les deux frères castors ne constitueront-ils pas au final la solution la plus évidente pour pallier le départ des facteurs X de l’an dernier ? Pour tout dire, on ne leur souhaite que ça...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?