L'opinion du Midol : reviens vite, Saïd Hirèche (Brive)

  • Le poids du leadership de Saïd Hirèche a certainement manqué aux Brivistes contre Toulouse.
    Le poids du leadership de Saïd Hirèche a certainement manqué aux Brivistes contre Toulouse. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Il n'est pas ici question de dire que cette équipe manque de talents ou de promesses. Encore plus en troisième ligne où Esteban Abadie a pris une dimension logique et où Sacha Gué montre qu'il est bien plus qu'un bel espoir. Mais ce dont cette formation semble cruellement manquer depuis de longues semaines, c'est de cadres et de guides sur le terrain pour redresser parfois la barre. En ce sens, l'absence du capitaine emblématique Saïd Hirèche, blessé depuis la fin de saison dernière, se fait terriblement ressentir. Bien sûr, les Laranjeira, Olding, Voisin ou Abadie, vice-capitaines de ce groupe, tentent d'apporter leur leadership. Mais cela ne suffit pas aujourd'hui. Ce n'est donc pas un hasard si Hirèche a réuni les troupes sur la pelouse après le coup de sifflet final pour prendre la parole, certainement les rassurer ou lancer la révolte. Car cette formation en a bien besoin après les deux claques reçues à Toulon et contre Toulouse. Depuis des années, Hirèche, homme et joueur exemplaire, a pris beaucoup de place pour son charisme et sa faculté à entraîner les autres dans son sillage. Fallait-il faire émerger des patrons plus vite ? Fallait-il recruter des mecs plus expérimentés ? Il n'est plus temps d'avoir des regrets à Brive. Mais de regarder devant. Forcément, des garçons sont en train d'apprendre dans les moments difficiles comme ceux qu'ils viennent de vivre, et cela fera sûrement d'eux des cadres à l'avenir. En attendant "capitaine Saïd" devrait bientôt revenir sur le terrain. Et ce sera une excellente nouvelle pour le CABCL quand il retrouvera le Top 14.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?