XV de France : Charles Ollivon en doublure d'Antoine Dupont pour le capitanat

  • Le staff a tranché pour le capitanat en donnant le brassard à Antoine Dupont et un rôle de lieutenant de luxe avec Charles Ollivon .
    Le staff a tranché pour le capitanat en donnant le brassard à Antoine Dupont et un rôle de lieutenant de luxe avec Charles Ollivon . Icon Sport - Icon Sport
Publié le

La question du capitanat s’est réglée en interne entre le staff des Bleus et ses leaders.

Le sujet du capitanat cristallise toutes les attentions à l’approche de la Coupe d’Automne des Nations. Logique, forcément logique. La France du rugby a envie de savoir qui d’Antoine Dupont ou de Charles Ollivon guidera les Bleus pour affronter l’Australie, l’Afrique du Sud et le Japon en novembre prochain. Interrogé sur le sujet dans notre édition du 5 septembre dernier, le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié avait répondu : « A partir de mi-septembre, nous allons commencer par une série d’entretiens individuels, avait-il déclaré dans notre édition du 5 septembre. Nous allons nous réunir avec Julien Marchand, Greg Alldritt, Anthony Jelonch, Charles Ollivon, Antoine Dupont et Gaël Fickou. Comme nous l’avions fait avant de désigner Antoine l’an dernier. Nous avons beaucoup échangé tous ensemble parce que c’est leur projet, leur histoire. Et nous désignerons dès le lundi du premier rassemblement notre capitaine pour la tournée ».

L’officialisation n’interviendra donc pas avant mais, à ce jour, tout porte à croire qu’Antoine Dupont va troquer le costume d’intérimaire pour celui de titulaire du brassard. Les récentes discussions entre les différentes parties ont confirmé l’importance du demi de mêlée du Stade toulousain face à cette responsabilité. Evidemment, force est de s’interroger sur le statut désormais de Charles Ollivon. Depuis le jour de sa blessure jusqu’à cette déclaration de Galthié dans nos colonnes début septembre, le staff n’a eu de cesse de répéter : « Charles est notre capitaine ». Le Toulonnais l’a été effectivement en juillet dernier au Japon, mais c’était en l’absence de Dupont. Forcément, la gestion de son cas sera scrutée. Toutefois, le fonctionnement mis en place par Galthié et son staff repose sur un groupe de leaders. « Nous voulons des leaders à chaque poste » a souvent répété le sélectionneur. Ça tombe bien, Ollivon en est un. Avant cela, le Toulonnais va également devoir se frayer un chemin pour être titulaire en troisième ligne où la concurrence est rude. Ses qualités aériennes pourraient être précieuses dans cette course à la titularisation. Tout comme l’absence du toulousain François Cros en raison d’une rechute au niveau de son genou.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?