Soyaux Angoulême veut confirmer son bon début !

  • Soyaux Angoulême veut confirmer son bon début !
    Soyaux Angoulême veut confirmer son bon début ! Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Treizième de Pro D2, Soyaux-Angoulême réalise globalement un bon début de saison. Une semaine après son succès face à Carcassonne, le SA XV enchaîne avec une deuxième réception face à Rouen.

Signer un deuxième succès consécutif à domicile, pour continuer à prendre le large sur la zone de flottaison et se rapprocher d’un Top 6 qui ne pointe qu’à trois longueurs, c’est le double objectif de Soyaux-Angoulême ce soir. Alors que certains suiveurs lui promettaient une saison galère après sa remontée de Nationale, le club charentais a réussi son entame de saison. L’objectif est donc désormais d’enchaîner face à Rouen avec un succès à la clé : «C’est toujours compliqué d’enchaîner deux matchs à domicile face à des concurrents directs. On a bien négocié le premier en l’emportant (18-6), on espère en faire autant sur ce match. Rouen a des arguments, mais c’est une équipe abordable. Il faudra être conquérants», lance le manager angoumoisin, Vincent Etcheto. Avec cinq points d’avance sur Massy et Carcassonne, les deux relégables actuels, le SA XV se retrouve à la queue d’un peloton de huit équipes qui se tiennent en trois points.

Un succès permettrait donc de revenir dans le milieu de tableau, tandis qu’une défaite laisserait quelques équipes prendre le large : «On est à notre place dans ce Pro D2, on a un effectif pour faire de bonnes choses, il ne faut pas faire de complexe», confie Yassin Boutemmani, pilier angoumoisin qui reprend du temps de jeu après des soucis musculaires.

Un groupe plus étoffé

Habitués à être à la merci de la moindre blessure lors des précédents exercices, Vincent Etcheto et son staff peuvent s’appuyer sur un groupe plus homogène cette saison, plus dense également à chaque poste. Ainsi, malgré des semaines compliquées avec l’absence de plusieurs joueurs, notamment des avants, le SA XV est parvenu à amortir la période délicate et repart aujourd’hui sur une dynamique favorable : «On travaille sur la continuité de la saison dernière, avec un groupe qui s’investit et des éléments qui nous ont rejoints cette saison qui apportent leur pierre à l’édifice, c’est un plus indéniable, savoure le manager. Cette saison, Soyaux-Angoulême dispose d’une belle force de frappe et sait composer avec les éléments, notamment la météo. Face à Carcassonne, autour d’un Pierre Lafitte une nouvelle fois lumineux, les Angoumoisins ont notamment remporté la guerre des nerfs du jeu au pied. À confirmer.

De son côté, après une entame de saison tonitruante avec trois succès lors des trois premières journées, les Rouennais ont enchaîné par une série de trois défaites consécutives, avant de se reprendre la semaine passée face à Mont-de-Marsan (28-23). Vainqueurs lors de leur précédent déplacement en Charente lors de la saison 2020-2021 (24-28), les Rouennais espèrent signer une nouvelle belle performance. Dans le cas contraire, Soyaux-Angoulême pourrait lui passer devant au classement, dans un championnat encore très homogène.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?