Médias - Son procès, Antoine Dupont, la Coupe du monde des Bleues... Bernard Laporte parle de l'actualité sur viàOccitanie

  • Bernard Laporte (président de la FFR)
    Bernard Laporte (président de la FFR) Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Ce mercredi, le président de la Fédération Française de Rugby, était l'invité de Judith Soula dans l'émission viàRugby, sur viàOccitanie.  Bernard Laporte décrypte l'actualité, avec notamment son procès, la troisième place des Bleues au mondial, ou encore la tournée de novembre.

Vous êtes actuellement dans l'attente de la décision qui sera prise à l'issue de votre procès, comment vivez-vous cette période ? 

Avec beaucoup d'optimisme parce qu'encore une fois le réquisitoire est lourd mais il est difficile de commenter des décisions de justice. Moi je fais confiance à la justice. On n’a rien fait donc j'attends le verdict patiemment.

Vous étiez en Nouvelle-Zélande avec le XV de France féminin, quel sentiment vous laisse cette médaille de bronze ?
Elles sont passées prêt, c'est une évidence. Quand tu as la gagne à la dernière seconde et que tu ne la prends pas... Ce n'est pas faire offense à Caroline Drouin, c'est comme ça, c'est le sport de haut niveau. Mais c'est vrai qu'elles peuvent se dirent qu'elles n'étaient vraiment pas loin. Ensuite il aurait fallu battre l'Angleterre et je crois que c'est une nation qui est au-dessus, comme la Nouvelle-Zélande. Gagner deux fois de suite la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre pour le titre je pense que cela aurait été compliqué. Cette compétition a permis de voir les forces et les limites de cette équipe. Il y a eu un gros travail de réalisé ces derniers mois. Elles ont vraiment progressé surtout au niveau du jeu des avants. Il faut repartir et former car des joueuses arrêtent. La prochaine Coupe du monde c'est dans trois ans et cela va arriver vite. Je pense sincèrement qu'il faut aller un peu plus loin pour rivaliser avec les meilleures équipes.

Beaucoup de joueuses ont mis un terme à leur carrière après cette Coupe du monde mais il semble y avoir un beau réservoir de talents...
Oui il y a beaucoup de jeunes qui arrivent et beaucoup de talent et c'est le moment de les intégrer au projet. En tout cas on voit bien qu'avec les bons résultats des féminines ces derniers temps il y a de plus en plus de jeunes filles qui souhaitent se mettre au rugby et de leur ressembler.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Gnagna Il y a 12 jours Le 17/11/2022 à 15:17

faute d'orthographe : "elles sont passées près" et non pas "prêt"