Transferts, prolongations, fin de contrat... Les indiscrétions du Midol

  • Transferts - Jack Maddocks a annoncé poursuivre l'aventure de deux ans au sein de la Section paloise.
    Transferts - Jack Maddocks a annoncé poursuivre l'aventure de deux ans au sein de la Section paloise. Icon Sport - Loic Cousin
Publié le , mis à jour

Retrouvez toutes les informations transferts de ces derniers jours. Au programme, du Top 14, du Pro D2 et de la Premiership !

Bayonne : Morahan en joker de Germain

Bayonne a trouvé son joker médical à l’arrière. Une semaine après la grave blessure de Gaëtan Germain sur la pelouse de Montpellier, le temps pressait pour l’Aviron dans sa recherche de potentiel numéro quinze. Selon nos informations, le club basque a trouvé son bonheur en la personne de Luke Morahan (32 ans ; 3 sélections). L’international australien peut couvrir le poste d’arrière et d’ailier. Sous les couleurs de Bristol en Premiership depuis 2017, Morahan a débuté sa carrière dans la province de la Western Force, en Super Rugby. Cette saison, il a disputé huit rencontres dans le championnat anglais avec les Bears, toutes en tant que titulaire.

 

La Rochelle : Popelin confirme son départ

Dans un entretien donné à Rugbyrama.fr, l’ouvreur ou arrière de la Rochelle, Pierre Popelin (27 ans) a confirmé qu’il quitterait le club à l’issue de la saison : « Je suis en contact avec plusieurs clubs mais pour l’instant, il y a la saison à La Rochelle. Il y a un peu de frustration qui est ressortie l’année dernière malgré le titre et j’ai cette envie d’avoir une place de numéro 1 en Top 14. Je sais que mon avenir ne sera pas à La Rochelle l’année prochaine. Je recherche d’autres choses et j’ai eu une discussion avec Ronan O’Gara. On a décidé que mon avenir ne serait sûrement pas à La Rochelle. » Son nom circule depuis plusieurs semaines du côté de Castres.

 

Pau : Maddocks deux ans de plus

L’arrière ou ailier australien Jack Maddocks (25 ans, 7 sélections) a prolongé son contrat avec la Section paloise. Il s’est engagé pour deux saisons supplémentaires, soit jusqu’en juin 2025.

 

Herron, Dulon et Simutoga s’engagent à Colomiers

 

Colomiers rugby, qui doit faire face à une vague de fins de contrat inédite à l’issue de la saison (21), s’est très tôt activé sur le marché des transferts. Comme indiqué dans notre édition du 24 octobre, le club actuellement 7e de ProD2 s’intéressait aux profils de Brett Herron, Michaël Simutoga et Martin Dulon. Selon nos informations, ces trois joueurs ont d’ores et déjà signé en faveur de Colomiers pour la saison prochaine. Un gage de stabilité pour le club présidé par Alain Carré.Le demi d’ouverture anglais de Biarritz, qui a connu Michele Campagnaro chez les Harlequins, a ainsi signé pour deux saisons, tandis que les deux autres ont paraphé un contrat de trois ans.

 

UCPR : La journée des clubs

L’UCPR a réuni à Toulouse les 5 et 6 décembre une trentaine de représentants de clubs de Top 14 et Pro D2 lors de ses « Journées des Clubs ». Les participants ont échangé le lundi autour des sujets techniques liés à la sobriété énergétique avec des interventions de l’IFPEB et de Guilhem Massip (agglomération de Pau), puis le mardi sur des actualités diverses (dialogue social, agents, outils mis à disposition des adhérents…). Le syndicat des clubs a donné rendez-vous à ses 30 adhérents pour la deuxième session 2022-2023 qui sera organisée au printemps.

 

Boxing day : L’opération Restos du Cœur renouvelée

Comme la saison passée, la Ligue nationale de rugby va profiter du Boxing Day pour renouveler l’opération avec les Restos du Cœur. Le succès de la saison passée est notable. À l’occasion du Boxing Day 2021, la LNR et les clubs du Top 14 avaient permis de financer plus de 90 000 repas. L’initiative est donc renouvelée cette saison, à l’occasion de la 13e journée (22, 23, 24 décembre prochains). D’une part, la LNR va offrir l’équivalent de 40 000 repas aux Restos du Cœur. D’autre part, l’association va bénéficier d’une couverture médiatique rare avec les clubs et les joueurs de l’élite, qui appelleront au don. Ces mêmes joueurs vont porter des maillots collector et jouer avec un ballon spécial à cette occasion. Ceux-ci seront vendus aux enchères « pour récolter des fonds pour l’association et soutenir ces actions ». Enfin, un match des mascottes aura lieu entre les différents représentants des clubs, et ce à la mi-temps du derby entre le Racing 92 et le Stade français le dimanche 24 décembre.

 

Cognac-Saint-Jean-d’Angély : Hygonnet plongé dans un coma artificiel

Victime d’une crise d’épilepsie à l’entraînement le mercredi 1er décembre, le pilier Mickaël Hygonnet a été victime d’une deuxième crise dimanche dernier pendant une simple course d’échauffement. Hospitalisé dans un état grave à Albi, le joueur de 27 ans a été plongé dans un coma artificiel.

 

Exeter : les coachs se réengagent

Le club anglais d’Exeter vient d’annoncer que le staff technique de l’équipe professionnelle venait d’être reconduit sur le long terme.Ainsi, Rob Baxter, le directeur du rugby, Ali Hepher, l’entraîneur en chef, Rob Hunter, entraîneur des avants, et Ricky Pellow, en charge des skills ont tous signé des nouveaux contrats.Baxter, Hephr et Pellow sont au club depuis la saison 2009-2010 alors que Hunter est arrivé en 2013.

 

Premiership : Les relégations des Wasps et de Worcester confirmées

La Fédération anglaise de rugby (RFU) a rejeté mardi les appels des Wasps et de Worcester contre leur relégation en deuxième division, l’instance estimant que les clubs étaient responsables de leurs déboires financiers. « Nous sommes conscients que cette décision sera une grande déception pour les clubs et leurs fans, mais l’enquête sur la viabilité financière des clubs montre clairement que des facteurs extérieurs au Covid ont entraîné l’insolvabilité des clubs », a déclaré Bill Sweeney, le directeur général de la RFU. Les deux équipes avaient été reléguées en octobre après avoir été placées en redressement judiciaire pour des dettes impayées. Les dirigeants des deux clubs avaient déposé une demande auprès des autorités financières de la RFU pour « insolvabilité sans faute », en invoquant la pandémie de Covid-19 comme principale raison de la crise financière des clubs.

 

Nouvelle-Zélande : Patsy Reddy devient présidente

La Fédération néo-zélandaise de rugby à XV a désigné mercredi l’ancienne gouverneure générale de la Nouvelle-Zélande Patsy Reddy comme présidente, qui devient ainsi la première femme à occuper ce poste dans ses 130 ans d’histoire. Patsy Reddy a été nommée lors d’une réunion à Auckland, a indiqué dans un communiqué New Zealand Rugby, fondé en 1892. « C’est un honneur absolu d’être élue au poste de présidente à un moment aussi crucial et passionnant pour le rugby (en Nouvelle-Zélande) », a déclaré Reddy, âgée de 68 ans. Elle prendra la relève du président sortant, Stewart Mitchell, qui quittera ses fonctions fin janvier. Reconnue pour sa longue carrière d’avocate en droit fiscal, Patsy Reddy a été nommée au conseil d’administration de New Zealand Rugby en avril dernier, après avoir été de 2016 à 2021 gouverneure générale du pays, représentante honorifique de la souveraine Elisabeth II.

 

Rugby à 7 : Les Bleues avec les États-Unis, les hommes avec les Fidji et l’Afrique du Sud

Quatrièmes à Dubaï, les Françaises retrouveront en poule au Cap (Afrique du Sud) les États-Unis qui les avaient battues pour la troisième place samedi dernier. Les Bleues seront également opposées au Canada et au Japon. De leur côté, les hommes, troisièmes au classement général après deux étapes, ont eu un tirage difficile avec l’Afrique du Sud, les Fidji, et le Canada. À noter tout de même le reotur de l’Auscitain Paulin Riva.

Le groupe des Bleues : Chloé Pelle, Lou Noël, Yolaine Yengo, Valentine Lothoz, Camille Grassineau, Carla Neisen, Lilou Garciet, Alycia Christiaens, Lili Dezou, Lucy Hapulat, Mathilde Coutouly, Ian Jason, Maé Levy.

Le groupe des Bleus : Thomas Carol, Marius Domon, Aaron Grandidier Nkanang, Nisié Huyard, William Iraguha, Jefferson Lee Joseph, Jonathan Laugel, Paul Leraître, Pierre Lucas, Stephen Parez-Edo Martin, Varian Pasquet, Rayan Rebbadj, Paulin Riva.

 

Toulon : Boudjellal ne va pas revoir Mayol

Président du club du Hyères Football Club 83, Mourad Boudjellal avait demandé la délocalisation du match de son club, qualifié pour les 32e de finale de la Coupe de France, face à l’Olympique de Marseille à Mayol. Il n’en sera finalement rien, puisque la Fédération française de football a refusé l’organisation de ce match à Mayol, pour des raisons de sécurité. Mécontent de cette décision, Boudjellal aurait décidé d’attaquer l’état en justice pour manquement à sa mission régalienne de sécurité, dévoile France Bleu. Le président du Hyères FC déplore notamment « un manque d’équité sportive, une perte de visibilité et une perte financière ».

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?