Top 14 - Toulouse, la tête qui tourne

  • Pour Arthur Retière, ancien Rochelais, le retour à Deflandre aura un goût particulier. Photo Icon Sport
    Pour Arthur Retière, ancien Rochelais, le retour à Deflandre aura un goût particulier. Photo Icon Sport Icon Sport
Publié le

 Le leader, qui a placé Dupont, Jelonch et Marchand en vacances cette semaine, poursuit pour ce sommet du Top 14 sa politique de rotation et de gestion d’effectif, qui lui réussit depuis le début de saison.

Ce fut la nouvelle du début de semaine, même si elle était plutôt attendue : Antoine Dupont, Julien Marchand et Anthony Jelonch ne seront pas du déplacement à La Rochelle samedi soir. En effet, comme Romain Ntamack, Peato Mauvaka et Matthis Lebel pour le match à Clermont, les trois tauliers du XV de France ont été placés en vacances. Et cela n’a rien d’une révolution puisque le staff toulousain avait annoncé, dès l’été dernier, sa volonté de davantage préserver ses Bleus et de gérer leur temps de jeu. Forcément, cette rotation d’effectif est encore plus confortable avec le fauteuil actuel de leader du Top 14 et les douze points d’avance sur la troisième place. "Pour le moment, ça fonctionne plutôt bien, même si c’est difficile de décider d’une composition et d’essayer de trouver un équilibre là-dedans, pour préparer les joueurs aux périodes de doublons, pour reposer ceux qui sont sollicités en équipe de France, tout en continuant à avoir de bons résultats et en essayant d’aller chercher quelques victoires à l’extérieur, avoue l’entraîneur de la mêlée Virgile Lacombe. On va poursuivre sur cette lancée ce week-end et sur les semaines à venir." Jusque-là, cela a effectivement souri aux Rouge et Noir, avec en point d’orgue le succès sur le terrain du champion de France montpelliérain début octobre, malgré une équipe très largement remaniée et l’absence de nombreux cadres. à Clermont aussi, dimanche dernier, les Toulousains ont marqué les esprits en s’imposant avec bonus offensif tout en effectuant une certaine rotation dans le XV de départ. Du coup, si le manager Ugo Mola ne disposera pas de toutes ses armes pour le choc de la 15e journée, il sait que ses hommes ont des ressources. "Même si ça tourne, il faut qu’on reste réguliers dans les performances, pour conserver cette émulation et ce niveau d’énergie", assure Arthur Retière.

Les leviers de motivation internes

Justement, le plus fort est que le Stade toulousain montre une constance dans ses prestations, là où la majorité des formations du Top 14 souffrent d’une trop grande irrégularité. Sur ce point, l’encadrement fait tout pour maintenir une forte exigence. "On le maintient d’abord avec l’émulation qu’il existe au sein du groupe et la concurrence entre les joueurs, note Lacombe. Il n’y a aucune place réservée pour un poste de titulaire. Ensuite, on essaye aussi de fixer des objectifs tout au long de la saison en fonction des échéances. Par exemple, la semaine dernière, on a répété que le club n’avait pas réussi à gagner à Clermont depuis vingt ans… C’est l’histoire du groupe dans lequel les joueurs sont très compétiteurs. Sincèrement, ils ont tendance à savoir trouver des motivations." Sachant que La Rochelle reste sur huit défaites consécutives contre Toulouse (neuf en comptant un match amical), celle de la semaine pourrait être évidente, à savoir garder cette invincibilité. "Le levier est plutôt la possibilité pour certains de se montrer et pour d’autres de confirmer leur rôle de leaders, évacue Lacombe. On ne s’intéresse pas trop à la rivalité avec La Rochelle. Mais plutôt à ce qui va arriver ensuite, à savoir la Champions Cup avec deux matchs importants." Ce sera à Sale, puis face au Munster. Deux rendez-vous pour lesquels les places seront encore chères…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?