Champions Cup - Ethan Dumortier (Lyon) : "Le Tournoi, ça fait partie de mes objectifs"

  • Ethan Dumortier avec le maillot du LOU
    Ethan Dumortier avec le maillot du LOU Icon Sport
Publié le

Ethan Dumortier, ailier du LOU Rugby, se confie sur ses ambitions au niveau international.

On imagine qu’à Lyon, ce début de semaine s’est déroulé sous de meilleurs auspices que le dernier...

Après notre défaite à domicile contre Brive, on a logiquement vécu une semaine compliquée, comme dans tous les clubs lorsque les choses ne vont pas comme on le souhaiterait. Les saisons sont très longues en Top 14, tout le monde passe plus ou moins par des mauvais moments comme ça. Cette défaite à Gerland nous a mis un gros coup sur la tête, on en a profité pour bien discuter entre nous et mettre le doigt sur ce qui n’allait pas. Chacun a pris sur lui pour donner le meilleur de lui-même au service du collectif, et c’est ce qui a payé à Pau.

Dans ce contexte, est-ce une bonne nouvelle que de basculer sur la Champions Cup ?

On n’aborde pas ce match différemment des autres. L’objectif, c’est toujours de jouer une qualification en Champions Cup et toute l’équipe est excitée par ce challenge. En Coupe d’Europe, l’arbitrage est différent, on ressent chez toutes les équipes qu’on rencontre une volonté d’imposer un gros rythme, de faire craquer l’adversaire par le volume de courses qu’on impose. C’est pour cela que cette compétition nous plaît et qu’on ne veut pas la lâcher.

En tant que jeune joueur, que représente pour vous un match chez les Saracens ?

Forcément quelque chose de particulier. C’est l’équipe qui a dominé l’Europe à un moment donné, tout comme le Leinster chez qui j’ai eu la chance de faire mes premiers pas chez les pros voilà quelques années… Mais je n’ai pas honte d’y aller avec mon équipe du Lou, au contraire. On ne va pas se déplacer pour regarder jouer les Saracens, ni pour les admirer. Après tout, ceux qui ont gagné une Coupe d’Europe l’an dernier, c’est nous ! (sourire)

Très bientôt, Fabien Galthié communiquera la liste des 42 joueurs appelés à préparer le Tournoi...

Ça fait partie de mes objectifs personnels, bien sûr. Je ne me mets pas de pression en le voyant comme une "obligation" mais lorsqu’on y a un peu goûté, on veut toujours y revenir dans l’espoir d’avoir une opportunité. Et si c’est le cas, à moi d’être assez bon et convaincant aux entraînements pour la saisir… Mais bon, avant de penser à ça, il faut surtout songer à être performant en club. Cela reste le plus important.

Performant, vous l’êtes plutôt, puisque vous êtes actuellement meilleur marqueur du Top 14 (8 réalisations, N.D.L.R.). Quel a été le déclic cette saison ?

Je ne vois pas ça comme un déclic. En fait, j’ai surtout évoluer dans ma capacité à travailler plus précisément sans ballon, dans mon placement, à chasser les opportunités. Mais rien n’est acquis, au contraire. Je sais pertinemment que c’est quelque chose que je dois améliorer et travailler au quotidien, tout comme la réception des ballons hauts, le jeu au pied... Ce sont tous ces petits détails qui font la différence au haut niveau qu’il faut travailler en permanence.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Propos recueillis par N. Z.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?