Coupes d'Europe

La victoire européenne en 1997 restera comme le summum des années de la présidence de Patrick Sébastien (qui tient la coupe entre ses mains). Ce succès doit aussi beaucoup à la patte de Laurent Seigne, l’entraîneur . Sans oublier les joueurs phares du CA Brive de cette époque avec Christophe Lamaison, Philippe Carbonneau Alain Penaud et Loïc Van Der Linden. Une équipe très soudée et qui adorait la bringue. On y distingue respectivement David Venditti, Cédric Heymans, Christophe Lamaison, Yann Domi, Didier Casadéï sur l’une; Francois Duboisset, Tony Rees et Éric Alégret sur l’autre.

Roman d'un club : Brive, très forts, très haut, trop vite

Pendant trois ans, les corréziens ont empilé les finales et vécu dans l’excès à tous les niveaux. De la préparation physique avant-gardiste aux troisièmes mi-temps mémorables, en passant les démonstrations sur le...

Sur le même sujet
Mahamadou DIABY (Bordeaux).

À tendance suicidaire

Edito.  L'édito de Léo Faure... Au plaisir des matheux, un petit exposé arithmétique. Avec un calendrier figé bien que...

Les Saracens, champions d'Europe 2019.

L’EPCR contre World Rugby ?

Coupes d'Europe.  Dans une cacophonie générale, les différentes institutions tentent de sauver ce qui peut l'être. Chacun pour soi ou...

Ci-dessus, les Toulonnais se félicitent en 2015 (on reconnaît Matt Giteau, Leigh Halfpenny et Drew Mitchell). À droite, en haut les Toulousains en 1996 à une époque où l’on échangeait encore les maillots. Jonny Sexton en 2011 à l’aube de sa carrière. Raphaël Ibanez en 2007 sous le maillot des Wasps avec Lawrence Dallaglio à gauche et Tom Palmer derrière lui. Photos Icon Sport

Nos grands souvenirs de finale européenne

Ce 22 mai, aurait dû se jouer la finale de la Coupe d’Europe à Marseille. Retour sur quelques finales mémorables parmi les vingt-quatre que nous avons vécues depuis 1996 et qui ont permis d’ouvrir une nouvelle page...

Sur le même sujet