International

Quade Cooper ressuscité

Afrique du Sud - Australie : 26-28 - Paris gagné pour Dave Rennie : le revenant quade cooper a mené les wallabies à la victoire face aux champions du monde.

En plein doute ces dernières semaines, l’Australie a rappelé Quade Cooper. Bien lui en a pris.
Rugby Championship

Les Boks, les mains en haut du guidon

Rugby Championship. Succès facile pour les Springboks, bien aidés par l’incroyable indiscipline des Argentins. Mais les champions du monde n’ont pas su prendre un point de bonus offensif qui semblait à leur portée. 

Les Boks, les mains en haut du guidon
La Sélection Midol

L'effroyable agression de Kefu, poignardé à son domicile

La Sélection Midol. Dans la nuit de dimanche à lundi, la légende des Wallabies Toutai Kefu (60 sélections, champion du monde 1999) a été violemment agressé à l’arme blanche à son domicile de Brisbane. Lui et sa...

Actuel sélectionneur des Tonga et ancien numéro 8 des Wallabies, champion du monde en 1999, Toutai Kefu a été violemment agressé à son domicile dans la nuit de dimanche à lundi. Poignardé à l’abdomen et opéré en urgence, son pronostic vital fut un temps engagé. Il a finalement pu quitter l’hôpital Princess Alexandra de Brisabane en milieu de semaine.

Les Boks ou le coup du somnifère

Retour gagnant en Rugby Championship pour les Springboks. Ils sont restés dans la lignée des trois tests face aux Lions avec très peu de concession au spectacle.

Aphelele Fassi a été à deux doigts d’inscrire un doublé face aux Argentins. S’il a vu sa deuxième réalisation annulée par l’arbitre vidéo, c’est bien lui qui a permis de creuser un premier écart pour les siens. Photo MaxPPP
Rugby Championship

Les Boks veulent reprendre leur bien

Rugby Championship. La seconde rencontre (17h05) opposera les champions du monde sud-africains aux coriaces argentins pour un match déjà capital.

Les Boks veulent reprendre leur bien

Les Boks, dominés mais triomphants

Les Springboks ont remporté la série in extremis, notamment grâce à un exploit de Cheslin Kolbe et deux pénalités de l’inoxydable Morné Steyn. L’honneur des champions du monde est sauf.

Les Boks, dominés mais triomphants.