• Ihaia West, le bon coup du recrutement rochelais
    Ihaia West, le bon coup du recrutement rochelais
Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Ouvreurs) - #2 West : le bon coup du recrutement rochelais

Arrivé courant août en Charente-Maritime, Ihaia West était précédé d’une réputation plutôt flatteuse : international maori comptant une bonne cinquantaine de feuilles de match en Super Rugby, le Néo-Zélandais était attendu comme la pièce manquante du puzzle rochelais, le maître à jouer tant attendu. Xavier Garbajosa en parlait en des termes élogieux à ses débuts : "C’est un garçon qui attaque la ligne, porte beaucoup le ballon avec de la vitesse, a des compétences techniques au-dessus de la moyenne, avec un bon jeu au pied. Ihaia est un garçon qui ne fait pas trop de bruit mais qui observe beaucoup. Pendant les séances collectives, il a donné l’impression qu’il était là depuis plusieurs semaines. Il s’est rapidement intégré." Les promesses ont été tenues : l’ancien des Auckland Blues s’est imposé comme un chef d’orchestre inspiré balle en main mais utilisant aussi le pied à bon escient. Sa passe au sol face à Pau, en avril, témoigne à merveille de sa maîtrise technique. Parmi les points positifs à sa saison, Ihaia West aura su s’installer sur la durée : toutes compétitions confondues, il a disputé trente-deux matchs et 2 272 minutes. "Il faut se rendre compte que Ihaia a joué plus de 2000 minutes sans se blesser", soulignait Jono Gibbes. Seules ombres au tableau : le Néo-Zélandais a affiché une précision moyenne dans les tirs au but (76,7 % pour 220 points inscrits) et n’aura pas suffisamment pesé dans les grands rendez-vous, la finale de Challenge Cup et la demie de Top 14. A 27 ans, il aura d’autres occasions…

Sur le même sujet
Réagir