• L’alien Peceli Yato
    L’alien Peceli Yato
Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Troisième ligne centre) - #3 Yato : l'alien

C’est le genre de phénomènes qui se comptent chaque saison sur les doigts d’une main. Peceli Yato fait partie de cette caste de joueurs hors normes qui illuminent le championnat. 22 fois sur les pelouses de Top 14, il est simplement le meilleur marqueur de son équipe avec 10 réalisations.

On pourrait décrire l’international fidjien comme un prodige connu, reconnu mais qui continue de surprendre. Présent depuis 2013 en Auvergne, il s’était pourtant révélé en 2014 déjà, inscrivant 7 essais en 10 matchs dont deux doublés. Fort d’une puissance époustouflante et d’un jeu de main étonnant, il poursuit ses ravages cette saison encore. Dans l’hiver, le Perpignanais Karl Chateau, après l’avoir affronté, disait à propos de son vis-à-vis : "On espère juste qu’il prenne le ballon le moins souvent possible. C’est un joueur extraordinaire, il l’a encore démontré aujourd’hui. Cela aide d’avoir un joueur comme ça dans une équipe, cela met dans l’avancée et il commet très peu d’erreurs. Quand on le fait tomber, cela soulage un peu, on se dit que l’on aide l’équipe."

Pour résumer, Yato a beau jouer devant, il est le deuxième meilleur franchisseur clermontois (23), quatrième élément le plus utilisé (1 142 minutes de jeu), et cinquième plus gros défenseur (136 plaquages). Alors pourquoi se priver d’un tel énergumène en phase finale ? Simplement parce qu’il a été barré par une troisième ligne de rêve, composée de Iturria-Lee-Cancoriet, qui l’a relégué sur le banc, au rang de joker de luxe.

Bien que cela n’ait pas suffi en finale, Peceli Yato a justifié ce statut et même un peu plus en signant une entrée tonitruante. Et malgré cette fin d’exercice à l’arrière-goût amer, la bonne nouvelle pour les supporters jaunards réside en la prolongation du contrat du troisième ligne polyvalent. Il a en effet signé pour rester en Auvergne jusqu’en 2023, pour rentrer un peu plus dans l’histoire du club et gonfler ses statistiques (165 points en 91 matchs). Le phénomène aura alors 29 ans seulement… 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir