• Quel XV pour les Bleus pour affronter l'Argentine
    Quel XV pour les Bleus pour affronter l'Argentine Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

XV jours pour un XV

De retour au CNR de Linas-Marcoussis mercredi, les 31 tricolores retenus pour la Coupe du monde décollent ce samedi pour rejoindre le Japon. Le staff technique doit maintenant plancher sur l’équipe qui afffrontera l’Argentine dans 15 jours au Tokyo Stadium. Même si une ossature semble se dégager, des incertitudes persistent et la suspension de Paul Gabrillagues n’arrange rien.

Ils sont six de moins. Lundi dernier, Jacques Brunel, droit comme un i sur le plateau du 20 heures de TF1, a livré la liste finale des mondialistes, suscitant son lot de surprises et d’indignation. Les heureux élus se sont retrouvés mercredi au CNR de Marcoussis. Ils ont reçu les vœux de réussite du président Emmanuel Macron jeudi et prendront l’avion pour le Japon ce samedi et rejoindront dimanche leur premier camp de base au pied du mont Fuji. Il sera alors temps de basculer définitivement sur la première confrontation tant attendue face à l’Argentine. Avec quelle équipe ? "J‘ai une idée mais ne vous la donnerai pas. Pas totalement, mais une grosse ossature", a répondu le sélectionneur Jacques Brunel au moment de justifier ses choix. 

Mais à quinze jours d’un rendez-vous déjà décisif, il apparaît que la grosse ossature qui trotte dans la tête du Gersois ne saute pas encore aux yeux de monsieur tout le monde. Et les évictions de Félix Lambey et François Cros, au profit de Wenceslas Lauret et Louis Picamoles ont ajouté un peu de confusion alors que le jeu du XV de France imaginé par Fabien Galthié semblait être taillé pour les deux premiers. Les interrogations sont encore nombreuses et peu de joueurs installés. Jefferson Poirot et Rabah Slimani seront bien en première ligne, tout comme Sébastien Vahamaahina en numéro cinq. Grégory Alldritt a une légère avance au poste de troisième ligne centre. 

Chez les trois-quarts, Antoine Dupont est le patron puisqu’il a débuté les trois rencontres de préparation. Les présences des Clermontois Wesley Fofana et Damian Penaud sont aussi attendues. Celle de Maxime Médard à l’arrière sera forcément liée au choix du buteur. Autant dire que l’on est loin d’une colonne vertébrale bien installée, même si le staff et ses partenaires ont maintenu leur confiance à Guilhem Guirado pour entamer la compétition comme talonneur et capitaine. Le staff n’ayant choisi d’effectuer que trois matchs de préparation (contre quatre pour les autres nations européennes), il faudra finir de construire ce XV de départ avec les ressentis des séances d’entraînement même si les Bleus auront droit à une opposition face à l’équipe japonaise des Yamaha Jubilo.

Le XV de Richard Dourthe

15. Médard ; 14. Penaud, 13. Vakatawa, 12. Fofana, 11. Huget ; 10. Ntamack, 9. Dupont ; 7.Ollivon, 8. Picamoles, 6. Lauret ; 5. Vahaamahina, 4. Le Roux ; 3. Slimani, 2. Guirado, 1. Poirot

Le XV de la rédaction du Midi Olympique

15. Médard ; 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Fofana, 11. Huget ; 10. Lopez, 9. Dupont ; 7.Ollivon, 8. Alldritt, 6. Lauret ; 5. Vahaamahina, 4. Iturria ; 3. Slimani, 2. Guirado, 1. Poirot

Le XV des lecteurs de Rugbyrama

15. Médard ; 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Fofana, 11. Huget ; 10. Lopez, 9. Dupont ; 7.Ollivon, 8. Alldritt, 6. Lauret ; 5. Vahaamahina, 4. Iturria ; 3. Slimani, 2. Chat, 1. Poirot

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir