• Brice DULIN of Racing 92 during the Top 14 match between Racing 92 and Lyon on September 28, 2019 in Nanterre, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport) - Brice DULIN - Paris La Defense Arena - Paris (France)
    Brice DULIN of Racing 92 during the Top 14 match between Racing 92 and Lyon on September 28, 2019 in Nanterre, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport) - Brice DULIN - Paris La Defense Arena - Paris (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Dulin approché, ça bouge derrière

Si le départ de Vincent Rattez est acté, le club maritime entend contre-attaquer. Brice Dulin figure sur ses tablettes, tout comme le Parisien Lester Etien. Deux joueurs convoités.

La Rochelle s’est récemment retrouvé au cœur de l’actualité transferts… au grand dam de ses supporters. Comme révélé il y a une semaine, l’arrière international maritime Vincent Rattez (27 ans, 2 sélections) va prendre la direction de Montpellier où l’attend un contrat de trois ans.

Un de ses compères de la ligne de trois-quarts pourrait l’imiter : Jérémy Sinzelle (29 ans) a reçu, il y a plusieurs semaines, une proposition de contrat de trois ans de la part du MHR et a aussi été contacté par Toulon. Bayonne, aussi, est en lice. Le polyvalent trois-quarts doit décider de son avenir sous peu.

Pendant ce temps, le club maritime avance sur son recrutement pour se renforcer et anticiper les départs futurs. À commencer par celui de Vincent Rattez. Selon nos informations, La Rochelle a récemment approché Brice Dulin (29 ans, 29 sélections) pour lui proposer le poste. En fin de contrat au Racing 92, l’international n’a pas trouvé d’accord avec son club actuel. Les Jaune et Noir pourraient être concurrencés sur ce dossier. Sa situation de joueur libre susciterait aussi l’intérêt du Lou, en réflexion sur le recrutement de ses lignes arrière alors que les cas de Jean-Marcellin Buttin (27 ans, 2 sélections) et Alexis Palisson (32 ans, 21 sélections) doivent être étudiés. Jean-Marcellin Buttin dont le profil ne laisse d’ailleurs pas insensible le Stade rochelais qui s’est renseigné sur le Lyonnais.

Des prolongations à gérer

Au centre, la piste menant au Bayonnais Peyo Muscarditz (23 ans) est toujours ouverte mais le joueur est attaché à son club formateur et pourrait y rester. Le Basque est l’un des centres les mieux cotés sur le marché, après le Montpelliérain Yvan Reilhac (25 ans), convoité de toutes parts. Sur son triangle d’arrière, le club a aussi fait de Lester Etien (24 ans) une de ses priorités. L’ailier, lié jusqu’en juin prochain, a été rencontré. Il est aussi sur les tablettes de Castres et il a éconduit Pau.

En interne, aussi, les dossiers sont nombreux. Plusieurs trois-quarts arrivent en fin de contrat : Jérémy Sinzelle, donc, mais aussi Kini Murimurivalu (30 ans, 28 sélections), Marc Andreu (33 ans, 7 sélections), Brieuc Plessis-Couillaud (25 ans), Eliott Roudil (22 ans) et Jules Favre (20 ans). L’espoir Jules Favre, qui a disputé toutes les rencontres de Top 14 dans leur intégralité avec un essai à la clé cette saison, plaît d’ailleurs en Top 14, avec un profil de polyvalent très couru du côté de Castres ou encore Pau. Parmi les départs à venir, celui de l’ouvreur Maxime Lafage (25 ans) est de plus en plus pressenti. Sous contrat jusqu’en juin 2021 mais sevré de temps de jeu depuis son arrivée à Marcel-Deflandre, l’ancien Columérin pourrait rebondir à Bayonne.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir