• Fabien Galthié et Raphaël Ibanez à Hossegor
    Fabien Galthié et Raphaël Ibanez à Hossegor Midi Olympique / patrick Derewiany / Midi Olympique
Publié le / Modifié le
XV de France

Communication : un tour de France en 28 jours

28 jours après la conférence de presse donnée à Montgesty, village natal de Fabien Galthié, les membres du staff du XV de France ont fait un bilan de leur premier mois de travail. Celui-ci a s’est fait en interne, comme en externe.

En interne, les membres du staff du XV de France étaient réunis à Marcoussis à chaque début de semaine pour travailler et échanger sur trois axes : le jeu, les joueurs et la planification. Mais dès le mardi midi, chacun prenait la route pour aller à la rencontre des clubs professionnels. Seuls ou en binômes, et sans forcément les associer selon leurs secteurs de prédilection (Karim Ghezal, en charge de la touche a par exemple fait des déplacements avec Laurent Labit, en charge des trois-quarts), les membres du staff ont sillonné les routes : "D’ici à deux semaines, nous aurons visité tous les clubs de Top 14 ainsi que deux de Pro D2, expliquait Ibanez, rencontré 90 joueurs avec qui nous avons fait des entretiens individuels d’une demi-heure." De ces entretiens, les techniciens renseignaient des fiches qui étaient ensuite mises en commun à chaque début de semaine. Ils prenaient aussi le temps de montrer des images aux joueurs afin d’identifier leurs points forts et des axes de travail : "L’idée n’était pas de leur mettre la pression mais de leur faire comprendre qu’on les suivait", nous confiait Karim Ghezal. Ils sont aussi allés à la rencontre de clubs amateurs, tels que Le Havre ou Castanet, et ont échangé avec les staffs de plusieurs équipes de Pro D2 telles qu’Oyonnax, Colomiers, ou Carcassonne : "La ressource est partout", affirmait Fabien Galthié. Bref, les techniciens bleu ont réalisé un vrai tour de France des compétences en même temps qu’un vrai marathon de communication qui, ils l’espèrent, devrait faciliter l’adhésion du plus grand nombre à leur projet. 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir