• Mourad Boudjellal cède la main du RCT après plus de quatorze années remplies de succès. Photo Icon Sport et M.O. - D.P.
    Mourad Boudjellal cède la main du RCT après plus de quatorze années remplies de succès. Photo Icon Sport et M.O. - D.P. MIDI-OLYMPIQUE / PATRICK DEREWIANY / MIDI-OLYMPIQUE
  • Mourad Boudjellal cède la main du RCT après plus de quatorze années remplies de succès. Photo Icon Sport et M.O. - D.P.
    Mourad Boudjellal cède la main du RCT après plus de quatorze années remplies de succès. Photo Icon Sport et M.O. - D.P.
Publié le / Modifié le
Top 14

Boudjellal démissionne

Mourad Boudjellal a présenté ce mardi sa démission du poste de président du RCT à l’actionnaire majoritaire Bernard Lemaître. Celui-ci devient de facto, le nouveau patron du club. La passation de pouvoir intervient donc avec cinq mois d’avance sur ce qui était prévu.

La passation de pouvoir devait se faire à l’issue de la saison, au 30 juin prochain. Elle aura eu lieu, ce mardi au siège du RCT, selon nos informations, au cours d’un rendez-vous prévu de longue date, qui devait entériner les derniers détails de la vente des dernières parts de Mourad Boudjellal au sein du club. Mourad Boudejllal et Bernard Lemaître sont parvenus à se mettre d’accord financièrement. Toutefois, une source interne au club nous indique que "la nouvelle direction a souhaité accélérer le calendrier". Pour quelle raison ? Rien n’a filtré exceptés des désaccords sur la future politique sportive du club. Toutefois, il a aussi été demandé à l’épouse de Mourad Boudjellal, Linda, de quitter ses fonctions de responsable du merchandising et ce, sur le champ. La page Boudjellal est donc tournée au RCT et ce n’est ps rien. Après 14 ans de présidence, une remontée en Top 14, un Bouclier de Brennus, trois Coupes d’Europe et dix finales, Toulon s’apprête donc à entrer véritablement dans l’ère Lemaître, symbolisée par la construction bien visible, de son futur centre de formation et d’entraînement. Pour le moment, aucune fête de départ n’est programmée au RCT, ni de présentation au public de celui qui s’en va. Ce samedi face à Brive, à moins d’un changement de programme de dernière minute, Mourad Boudjellal ne devrait pas être présent dans les travées de Mayol. Un stade où l’on ne l’a pas aperçu depuis des semaines.

Direction le footballl ?

Le nouveau ex-président du RCT, se consacrerait à sa possible reprise du club de football de sa ville, le Sporting, actuellement classé lanterne rouge de Nationale 2 (quatrième division) et qui doit affronter ce vendredi Pau. Mourad Boudjellal a donc renoncé en moins d’une semaine à ses deux mandats rugbystiques. La semaine passée, par écrit, il avait présenté sa démission du comité directeur de la LNR. Un départ surprise alors qu’il y a peu, il réfléchissait à l’éventualité de se présenter à l’élection prochaine du successeur de Paul Goze. Pour le RCT, si son départ était acté, il était prévu semble-t-il par écrit au 30 juin. Cette accélération l’ancien président ne l’a pas voulue, mais il l’a subie. Contacté par téléphone, Mourad Boudjellal n’a pas donné suite à nos demandes d’explication. à noter que selon un communiqué du club, "Bernard Lemaître s’appuiera sur Frédéric Bir, directeur général délégué, pour diriger et gérer le RCT".

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir