La Rochelle : Will Skelton a donné son accord

  • Photo Icon Sport Photo Icon Sport
    Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Cette fois, Will Skelton va bien débarquer à La Rochelle. Cela fait plusieurs semaines, quand les déboires des Saracens ont débuté, que l’intérêt du club maritime pour l’international australien (18 sélections) a été relayé.

Alors que le club anglais, où le joueur évolue depuis 2017, s’est d’abord vu infliger un retrait de trente-cinq points, puis de soixante-dix points au classement, avant de carrément être sanctionné d’une relégation en deuxième division la saison prochaine, plusieurs éléments sous contrat — bien poussés par leurs dirigeants — ont cherché une porte de sortie. Les décideurs rochelais ont dès lors sauté sur l’occasion car Skelton plaît particulièrement au staff. Ils souhaitaient même l’attirer dès maintenant.

Problème : si les Maritimes étaient prêts à lâcher Thomas Jolmes, en conflit avec certains de ses entraîneurs et donc très peu utilisé ces derniers mois, l’ancien Grenoblois aurait refusé d’être libéré avec effet immédiat parce qu’il suit des études sur place et compterait finir son année scolaire. Du coup, Jolmes partira bien mais l’été prochain, et prendre la direction de Toulon, comme cela a déjà été évoqué. Voilà pourquoi la place dans l’effectif n’était disponible que pour l’exercice à venir. Cela n’a pas freiné les ardeurs rochelaises.

Un contrat de deux ans

Les discussions se sont poursuivies entre les deux parties et, selon nos informations, le colosse évoluera sur la Côte atlantique la saison prochaine. Il a en effet donné son accord et devrait parapher un contrat de deux ans en faveur de l’ASR. Un renfort de poids, dans tous les sens du terme. Le Wallaby, qui avait choisi de faire une croix sur la sélection australienne et donc sur la dernière Coupe du monde japonaise (il avait disputé l’édition anglaise en 2015) pour continuer l’aventure avec les Sarries, avait une importance considérable au sein du groupe des champions d’Europe en titre.

Malgré la concurrence de Maro Itoje ou George Kruis à son poste, Skelton était notamment titulaire en finale de Champions Cup contre le Leinster (Itoje était décalé en troisième ligne). Il faut dire que sa densité physique (2,03 m pour 135 kg) et sa puissance sont précieuses. En fin de contrat l’été dernier, il avait été approché par le Stade toulousain mais avait choisi de prolonger l’aventure en Angleterre.

Là, le colosse va découvrir le Top 14. L’exode commence donc aux Saracens alors que l’arrière ou ailier gallois Liam Williams a rejoint les Scarlets la semaine dernière et que le pilier américain Titi Lamositele s’est déjà engagé en faveur de Montpellier pour l’exercice 2020-2021. D’autres joueurs d’envergure internationale pourraient-ils aussi quitter les Sarries ? Affaire à suivre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierre-Laurent GOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?