Thuéry (entraîneur adjoint de Toulouse) : « Il ne faut pas trop réfléchir »

  • Laurent Thuéry - Entraîneur adjoint de Toulouse
    Laurent Thuéry - Entraîneur adjoint de Toulouse Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Satisfait aussi bien par le résultat que par le contenu, l’entraîneur de la défense du Stade Toulousain reste néanmoins conscient du travail à fournir par ses joueurs afin d’être prêts dans deux semaines, pour la reprise.

On imagine beaucoup de satisfaction après cette victoire malgré certaines maladresses...

Nous sommes contents du résultat. Après, cela reste un match amical, ça ne compte pas pour le moment et il y a évidemment plein de choses à travailler. Il y a eu un manque d’efficacité sur certaines actions en première mi-temps notamment mais ça reste un match encourageant dans l’ensemble. On retrouve La Rochelle dans trois semaines et ça sera un tout autre match. Il y a eu beaucoup de cartons du côté rochelais, le score ne reflète pas forcément la physionomie du match.

Beaucoup de jeunes sont rentrés à la mi-temps et ont contribué à la victoire…

Ils font partis de l’effectif professionnel et ils engendrent de l’expérience au contact des plus anciens. C’est une bonne chose pour eux, pour leur parcours et pour le club. Ils ont contribué à la victoire aujourd’hui. Nous avons surtout profité de l’indiscipline de La Rochelle et avec un peu de réussite nous avons réussi à finir les actions, ce que nous n’avions pas réussi à faire en première mi-temps. Les cadres ont eux repris aujourd’hui et il faudra du temps pour retrouver tous les repères. Mais je ne suis pas trop inquiet à ce sujet.

L’équipe monte en intensité, qui a-t-il eu de mieux par rapport au match face à Béziers ?

Les repères offensifs reviennent peu à peu tout comme les repères défensifs. Après six mois sans jouer, l’appréhension des contacts diminue. Sur ce point-là, le fait d’avoir jouer un match de plus que les Rochelais a été bénéfique ce soir et ça nous a aidé à faire la différence en deuxième mi-temps. On construit les choses patiemment et les joueurs ont eu du temps de jeu.

Nous sommes dans une situation où ne savons pas si nous pourrons jouer la semaine d’après. Donc tout le temps de jeu que l’on peut prendre sera bénéfique pour la suite. Il faut essayer d’être prêt le plus possible. Nous n’avons pas le temps de nous poser trop de questions. L’objectif c’est d’être prêt pour le match contre Clermont dans 15 jours.

Le début de saison s’annonce difficile pour le Stade toulousain avec plusieurs déplacements et un quart de finale de Coupe d’Europe…

On ne se projette pas encore sur tous ces matchs et il ne faut pas être trop exigeant pour le moment. On fera un premier état des lieux après le premier match face à Clermont. Le programme est lourd et il ne faut pas trop réfléchir pour le moment, ni se précipiter.

Propos recueillis par Lény-Huayna TIBLE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?