Serin sur les tensions autour du XV de France : « Nous avons le cul entre deux chaises »

  • Baptiste Serin.
    Baptiste Serin. Icon Sport
Publié le

Alors que la tenue des six rencontres d'automne du XV de France est toujours dans l'impasse, prise dans la guerre FFR/LNR, les joueurs sont pris au piège entre leur sélection et leur club, qui les emploie. Et rare sont ceux à s'exprimer. Le Toulonnais Baptiste Serin, qui figure dans la liste des 31 joueurs convoqués par Fabien Galthié, prend ses responsabilités.

«  C'est difficile pour nous (N.D.L.R. les joueurs) de prendre parti. Nous allons nous rejoindre à Marcoussis pour en parler, car j'imagine qu'on va nous demander notre avis à un moment... Mais pour l'instant ce n'est pas évident, car ce sont vraiment des questions politiques. Aujourd'hui nous avons le cul entre deux chaises, et nous allons laisser les personnes qui sont qualifiées prendre des décisions. Mais c'est sur que c'est un poids de plus : entre la Covid-19, le nombre de matchs et ce désaccord, ça met un peu tout le monde en porte-à-faux. J'espère que ces questions vont être réglées rapidement, et que tout le monde va trouver un terrain d'entente. Il ne faudrait pas que le rugby prenne un coup après cet épisode… Il faut que ça se règle en bonne intelligence.  »

Pierrick ILIC-RUFFINATTI
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?