6 Nations : six à table, et pour longtemps !

  • Le Tournoi des Nations 2021 débutera samedi pour les Bleus.
    Le Tournoi des Nations 2021 débutera samedi pour les Bleus.
Publié le

C‘est Imanol Harinordoquy qui nous disait l’autre jour : « Le Tournoi des 6 Nations doit se réinventer. Il y a vingt ans qu’il débute avec la certitude que l’Italie n’y triomphera pas. » à tel point que l’on se demande comment le vieux Tournoi -la seule compétition historiquement ancrée dans la mémoire collective- peut encore générer de telles audiences, de tels bénéfices, en mutilant la « grande incertitude » du sport. Y a-t-il une raison à ce que cela change cette année ? Les résultats catastrophiques enregistrés par la « squadra azzurra » à l’automne, les cent points alors encaissés en trois matchs par les gonzes de Franco Smith, ne vont pas dans le sens d’une révolution italienne. Alors, quoi ? Faut-il dès à présent succomber à la tentation ? Faut-il qu’un système de promotion et de relégation bouscule enfin une compétition menacée, à court terme, par un regrettable ronronnement ? 

Dans les faits, rien n’oblige la société commerciale des 6 Nations -une entreprise privée dont le but est avant tout de générer des revenus pour ses membres- à adresser un carton d’invitation à la Géorgie, au Portugal, à l’Espagne ou à la Roumanie et, in fine, répondre à l’appel de ceux qui, comme pris de bouffées délirantes, croient encore que le rugby a pour dessein d’un jour embrasser...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?