Soyaux-Angoulême toujours debout

  • Après plusieurs semaines hors du terrain, Guillaume Laforgue retrouve le groupe pour la rencontre face à Vannes.
    Après plusieurs semaines hors du terrain, Guillaume Laforgue retrouve le groupe pour la rencontre face à Vannes. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Une semaine après son revers face à Perpignan, le SA XV reçoit Vannes, l’autre co-leader pour le deuxième match consécutif à Chanzy. Toujours dernier de Pro D2, les Charentais gardent espoir et cherchent de la régularité.

Au sortir de la rencontre face à Perpignan, le constat a un goût de répétition. Alors qu’il avait basculé en tête à la pause, le club charentais a payé ses erreurs au prix fort en seconde période, voyant les Catalans pourtant à quatorze prendre l’ascendant. Au final, le SA XV n’a pas glané le moindre point et reste enlisé à la dernière place de Pro D2 « Nous avons eu, comme souvent un trou d’air en deuxième mi-temps que l’on paye cash. On passe de plus dix points à moins treize points assez rapidement. Derrière, le match est plié », regrette Guillaume Laforgue qui retrouve le groupe après quelques semaines passées hors des terrains pour cause de commotion.

Mieux gérer les temps faibles

Finalement, ce mal est plutôt récurrent pour le SA XV. Hauteur une nouvelle fois d’une bonne prestation en première période, notamment sur l’entame de match à quinze contre quinze, les Charentais ont basculé en tête à la pause avant de connaître une période sans, payée cash. Pour l’entraîneur de la défense Mirco Bergamasco, c’est à chaque fois un petit détail qui fait tourner les matchs : « On perd confiance très vite dans nos matchs, même si on est capable de marquer des points et de prendre le score à notre avantage. On est ensuite capable de se foutre le bouillon tout seul et de perdre un match que l’on devait gagner, et ce scénario se répète. » Pour redresser la barre et renouer avec le succès l’ancien international italien est en quête de constance : « Il faut que durant nos moments difficiles nous retrouvions notre jeu le plus simple pour sortir de cette crise et retrouver la confiance que l’on avait en début de match. »

Viser une prestation aboutie

Mais, même si la situation se complexifie de semaine en semaine, le SA XV a tout de même encore des motifs d’espoirs dans sa quête de maintien. Avec sept points de retard sur Rouen, le premier non relégable, Soyaux-Angoulême reste en vie mais doit clairement bien finir ce bloc de matchs. Après la réception des Vannetais, le SA XV devra se rendre en Provence avant d’accueillir Béziers avec l’obligation de prendre des points. Pour y parvenir, Soyaux-Angoulême doit confirmer les progrès réalisés ces dernières semaines, notamment en conquête et sur les lancements de jeu. Autour d’une ligne de trois-quarts où les retours de blessures de ces dernières semaines offrent des choix au staff angoumoisin et une continuité dans les performances, Soyaux-Angoulême semble encore avoir la capacité à inverser la tendance. Mais, cela passera sans aucun doute par une rigueur et une discipline durant quatre-vingts minutes… et plus par séquence. Face à des Vannetais intraitables à l’extérieur cette saison (huit victoires en dix matchs), le SA XV devra se sublimer pour signer un résultat positif.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?