Saga Provence - Experience, fougue et solidité

  • Alexandre Flanquart arrive de Bordeaux-Bègles avec un CV en or et une sacrée expérience à faire partager à l’ensemble du groupe.
    Alexandre Flanquart arrive de Bordeaux-Bègles avec un CV en or et une sacrée expérience à faire partager à l’ensemble du groupe. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Arrières > Le Réunionnais, Florent Massip, enchaîne les formidables saisons sous le maillot aixois. Il a été encore sacré meilleur marqueur de Pro D2 avec 358 points à son actif en 24 matchs disputés. Il semble intouchable à ce poste tant sa régularité et sa justesse ont été omniprésentes lors de cette saison. Il constitue un atout majuscule et devrait logiquement enchaîner les rencontres. Qui alors pour le suppléer ? On pense peut-être à Ludovic Radosavljevic qui a joué quelquefois, par le passé à ce poste.

Ailiers > Ce secteur-là a été renouvelé puisque Thibaut Zambelli est parti à Nice et Andrzej Charlat a rejoint Nevers. Et les recrues sont de taille. En effet, Kévin Bly qui débarque de Vannes, le Fidjien Eroni Sau qui vient d’Écosse et surtout Peter Betham de Clermont vont incontestablement solidifier ce domaine et apporter forcément de la puissance, de l’explosivité et de la vélocité en attaque et une certaine présence sur le plan défensif. L’arrivée de l’international australien, Peter Betham, constitue un énorme plus pour l’ensemble de l’effectif car son expérience et sa vision du jeu ne sont plus à démontrer. Il pourrait également devenir rapidement un des leaders de l’équipe. De leur côté, les jeunes Lucas Poirson et Thomas Guigon, connaîtront encore sûrement, l’occasion de se mettre au service du collectif.

Centres > Pas de gros changements dans ce secteur mais certaines adaptations à attendre du staff technique durant la saison. Baptiste Delage ayant rejoint Nice, Théo Belan, Charles Brousse et Jerry Burotu restent les tauliers dans ce domaine et accueillent à bras ouvert le retour de Louis Marrou qui arrive de Rouen. Une recrue qui connaît déjà bien Provence Rugby puisqu’il a déjà évolué sous les couleurs aixoises en Pro D2 lors de la saison 2015-2016. Il revient avec l’ambition de bousculer la hiérarchie, de s’imposer comme un élément prépondérant à ce poste. Plutôt incisif offensivement quand il s’agit de percer les défenses adverses, il est également un plaqueur efficace.

Ouvreurs > Romain Sola et Dorian Lavernhe sont partis sous d’autres cieux et c’est un duo qui va avoir la lourde tâche de mener le jeu aixois. On connaît déjà bien Nicolas Bézy qui va entamer sa quatrième saison sous le maillot noir. Souvent utilisé comme ouvreur, il a évolué parfois en tant que demi de mêlée mais cette saison, il devrait être attaché à ce poste d’ouvreur qu’il apprécie. L’arrivée d’Enzo Selponi en provenance de Grenoble demeure un plus pour le groupe. Ce dernier va apporter son expérience, sa vision du jeu, et pourra également, si les conditions de matchs le demandent, prendre ses responsabilités en bottant. L’enchaînement des rencontres devrait amener le staff technique à donner du temps de jeu aux deux ouvreurs expérimentés. Ludovic Radosavljevic peut aussi évoluer à ce poste.

Demis de mêlée > Clément Darbo n’est plus dans l’effectif aixois et il a été remplacé par l’ex-Grenoblois Théo Nanette qui pourrait constituer, pourquoi pas, la charnière avec Enzo Selponi à l’ouverture. Ludovic Radosavljevic et Adrien Bau sont aussi de sérieux prétendants comme titulaires. C’est dire si le staff technique possède l’embarras du choix dans ce secteur quand l’on sait que Nicolas Bézy peut rendre de fiers services. Trois partants en pôle donc, chacun avec leur qualités, pour se disputer cette place de chef d’orchestre du jeu aixois.

Numéros 8 > La troisième ligne aixoise, dans sa globalité, apparaît comme une véritable force de frappe de Provence Rugby. Charles Malet est vraisemblablement l’indiscutable titulaire à ce poste si important de numéro 8. Il a largement prouvé encore la saison dernière qu’il est un "patron" et surtout un premier perforateur impressionnant des défenses adverses tant il avance sans sourciller dans les impacts. Un petit bémol cependant à corriger cette saison, son indiscipline qui lui a coûté cher la saison passée et qui a handicapé le groupe à plusieurs reprises. Le jeune Dorian Bonnin qui progresse d’années en années, pourrait le suppléer tout comme le Néo-Zélandais Tyrone Viiga. Ce joueur est également un puissant vecteur quand il s’agit d’attaquer mais reste également un plaqueur redoutable.

Troisième ligne aile > Bertrand Guiry n’étant plus dans le groupe aixois, confiance sera faite aux jeunes dans ce domaine entourés de quelques joueurs expérimentés portant le maillot aixois depuis de nombreuses saisons. La jeunesse au pouvoir avec Guillaume Piazzoli qui a crevé l’écran et surtout ses adversaires lors du précédent exercice. Néanmoins, on lui conseille de retenir un peu plus son enthousiasme à défendre car les arbitres lui ont infligé plusieurs cartons jaunes l’an dernier. Dorian Bonnin et Nicolas Mousties auront aussi leur mot à dire dans cette saison tant leur potentiel a déjà été repéré par le staff technique. Karl Malanda pourrait lui aussi progresser. Quant à Grégory Annetta, il n’est plus à présenter, le capitaine aixois demeure un leader incontestable du groupe et même s’il risque de manquer le début du championnat, sa présence constituera une valeur sûre pour l’équipe. Lucas De Coninck pourrait tirer son épingle du jeu et avoir du temps de jeu à ce poste de troisième ligne aile.

Deuxième ligne > Changement complet dans ce secteur de la mêlée. Jérôme Mondoulet et Adrien Warion ne sont plus aixois. Damien Lagrange a arrêté et Julien Ledevedec a intégré le staff de Provence Rugby en charge notamment des espoirs. Seuls le jeune Djossou Lokossou et surtout l’ancien Castrais, Hans Nkinsi, arrivé en fin de saison, ont été conservés dans l’effectif. Pour le dernier nommé, son apport dans les ultimes rencontres de la saison dernière a été déterminant tant sa puissance a fait un bien fou au groupe. On attend logiquement beaucoup de l’ancien international tricolore Alexandre Flanquart qui arrive de Bordeaux-Bègles avec un CV en or et une sacrée expérience à faire partager à l’ensemble du groupe. Lui aussi ne sera pas disponible d’entrée mais son retour sur les terrains est attendu avec impatience. L’ancien Aurillacois et marseillais d’origine, Jérôme Dufour, pourrait constituer une excellente paire avec Hans Nkinsi dès l’ouverture des débats le 27 août. On citera également le jeune Dorian Clerc, arrivé de Castres, et qui aura également des opportunités pour se montrer.

Piliers > Trois renforts de poids et non des moindres, ont signé pour étoffer la première ligne. Le pilier australien, qui a vécu des sélections avec l’équipe des Tonga, David Lolohea, en provenance de Nevers, a posé ses valises à Aix-en-Provence et entend bien apporter toute sa puissance à ce poste avec ses impressionnantes mensurations (1,93 m pour 135 kg). Tout comme l’international fidjien Luke Tagi qui débarque du Stade français avec les mêmes intentions. On attend beaucoup du pilier argentin Federico Wegrzyn qui devrait lui aussi être un élément majeur du futur pack aixois. À seulement 25 ans, il va constituer un moteur pour l’ensemble des avants. Momo Loukia, Mike Corbel, Oleg Ishchenko, Antoine Soave et Thomas Vernet sont restés fidèles au club et ont prouvé déjà par le passé leurs qualités à ce poste.

Talonneurs > On retiendra plutôt une certaine stabilité à ce poste même si Hikairo Forbes et Antonin Gontard ne font plus partie de l’effectif aixois. Loïck Jammes, dont on connaît les qualités de combattant, demeure un élément clé du dispositif provençal et il sera en lice, pour une place de titulaire avec l’ex-joueur de Soyaux-Angoulême, l’international uruguayen, German Kessler Lordon venu pour avoir du temps de jeu et apporter sa pierre à l’édifice. Quant à Joseph Laget et Lucas Martin, eux aussi sont d’excellents talonneurs et postulent naturellement à une place de titulaire. Ils l’ont déjà été, lors de l’exercice précédent, en affichant de réelles qualités ainsi que des capacités d’adaptation indéniables.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?