Vers une reconduction de l’association Jalibert-Ntamack... La compo probable pour affronter la Géorgie

  • Romain NTAMACK et Matthieu JALIBERT.
    Romain NTAMACK et Matthieu JALIBERT. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après la première sortie peu convaincante de l’association Jalibert-Ntamack contre l’Argentine, le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié devrait tout de même la reconduire pour défier la Géorgie dimanche à Bordeaux. Si changements il doit y avoir, ils s’effectueront dans le paquet d’avants...

C’est le grand débat qui occupe le microcosme du rugby français depuis trois semaines. Quel avenir pour l’association Jalibert-Ntamack ? La séance à haute intensité de mercredi après-midi a permis de répondre en partie à l’interrogation dans la perspective de la rencontre de dimanche face à la Géorgie. Et pour cause. Fabien Galthié, contrairement à ses prédécesseurs, n’est pas homme à faire des cachotteries. Dans la ligne de trois-quarts, aucun changement n’est à prévoir par rapport au dernier match face à l'Argentine. Matthieu Jalibert et Romain Ntamack devraient donc de nouveau être associés, ce dernier formant avec Gaël Fickou la paire de centres. Et ce, malgré l’amertume de Laurent Labit, entraîneur de l’attaque tricolore, à l’issue de la rencontre face aux Pumas.

« Nous avions beaucoup d’attente sur cette association, a-t-il commenté. Nous les espérions en connexion, voire même en fusion. Seulement, nous nous sommes retrouvés en difficultés parfois sur les rucks, avec des ballons lents. Nous avons mal négocié des situations en raison de choix de jeu pas conformes à ce que nous avions préparé. L’adversaire a également tout fait pour nous empêcher de mettre de la vitesse. Après, on savait qu’on n’allait pas avoir une copie parfaite sur un premier match. »

Voilà pourquoi ce choix stratégique d’aligner deux ouvreurs au coup d’envoi pourrait être pérennisé. Par ailleurs, Gabin Villière et Damian Penaud devraient être reconduits sur les ailes. Même projection pour Melvyn Jaminet, buteur des Bleus, à l'arrière.

En revanche, les enseignements tirés des séances d’entraînements poussent à croire à plusieurs changements dans le paquet d’avants. En deuxième ligne, Cameron Woki a été constamment aligné durant la semaine de travail en deuxième-ligne. Une surprise pour le Bordelais qui n’évolue jamais à ce poste avec son club de l’UBB. Et qui ne compte que dix minutes dans la cage face à l’Argentine sans aucune mêlée à disputer et trois face à l’Australie lors du deuxième test de l’été dernier. Pour le suppléer au poste de flanker, Sekou Macalou est pressenti. Ce dernier pourrait alors être accompagné de François Cros et… Grégory Alldritt, reléguant sans doute Anthony Jelonch sur le banc des « finisseurs ».

Enfin en première ligne, Demba Bamba, déjà attendu pour débuter contre les Pumas, aura sa chance au détriment de Mohamed Haouas. Quant à la composition du groupe de « finisseurs », le staff penche encore une fois pour six avants et deux trois-quarts. Fabien Galthié annoncera la composition du XV de France ce vendredi à 11h00.

 

La compo probable

 

15. Jaminet ; 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Ntamack, 11. Villière ; 10. Jalibert, 9. Dupont (cap.) ; 7. Macalou, 8. Alldritt, 6. Cros ; 5. Willemse ou Taofifenua, 4. Woki ; 3. Bamba, 2. Marchand, 1. Baille

 

Remplaçants : 16. Mauvaka, 17. Gros, 18. Haouas, 19. Taofifenua ou Willemse, 20. Flament, 21. Jelonch, 21. Lucu, 22. Danty.  

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
FRIMOUSSE Il y a 24 jours Le 12/11/2021 à 15:51

Très admiratif de ces deux joueur, je ne serai pas partisan d'aligner les deux en même temps sur le terrain.
je pense que reconstituer la charnière de Toulouse serait un bon choix, profitant ainsi d'un ouvreur un peu plus stratège qui permettrait du fait de leur complicité en club à Antoine Dupont de pleinement s'exprimer. De plus il serait peut-être souhaitable d'avoir un premier centre plus physique en défense et en contre attaque.
Et quel confort, que d'avoir sur le banc un autre ouvreur de cette qualité.
Bon courage à Fabien !