L'oscar de la semaine : Cameron Woki n’en finit plus de monter

  • L'oscar de la semaine : Woki n’en finit plus de monter
    L'oscar de la semaine : Woki n’en finit plus de monter Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À Bordeaux, on parle beaucoup de Matthieu Jalibert, c’est le privilège des ouvreurs au talent éclatant. Mais derrière lui, la cote de son « pote », le troisième ligne aile Cameron Woki n’en finit pas de monter. Où va donc s’arrêter le joueur formé à Massy ?
Woki a encore livré une partie XXL pour aider les Girondins à battre Toulouse (17-7) et à conquérir la première place du Top 14 après douze journées.

Ce n’est pas un trophée, bien sûr, mais c’est quand même une sacrée satisfaction.
Par son adresse et sa détente, Cameron Woki est un talent supérieur et le sélectionneur Fabien Galthié s’en est vite rendu compte, au point de lui faire changer de poste pour lui trouver de la place.

Samedi soir, sous une pluie glaciale, il a participé à la démonstration de force du pack girondin. On l’a vu impérial dans l’alignement évidemment, mais aussi à l’unisson de cette meute qui a su étouffer les Toulousains, en ferraillant avec succès dans les rucks pour chiper une poignée de ballons qui valait de l’or.

Il vous livre ses impressions en page 2 et 3, comme un retour sur une carrière vieille de moins de cinq ans en Top 14. Il ne compte que 61 matchs dans l’élite depuis ses débuts en novembre 2017, et seulement 11 sélections. Mais on commence à s’habituer à ses grands gestes et à sa démarche pleine de souplesse.

Il figure désormais clairement parmi les porte-étendards de ce club qui a bouleversé tous les codes et tous les clichés du ballon ovale bordelais.
Woki s’est déclaré subjugué par l’ambiance de feu du Stade Chaban-Delmas et ses 33 000 spectateurs. Dès la sortie du bus, il s’est senti porté par la ferveur de la foule et malgré le froid, il est monté, au moins pour une soirée, au septième ciel.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?