Leader incontesté de Nationale, Massy surnage

  • Les Massicois s’appuyent sur une défense de fer pour dominer ses adversaires en Nationale. Photo Icon Sport
    Les Massicois s’appuyent sur une défense de fer pour dominer ses adversaires en Nationale. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En reléguant la concurrence à neuf points derrière lui, et en gagnant sur les terrains de certains de ses poursuivants, le leader massicois s’est comporté avec une maîtrise assez bluffante.

Si ce championnat de Nationale, dans sa première moitié, est apparu toujours aussi homogène, toujours aussi serré et indécis, les résultats ayant indiqué que toutes les équipes se trouvaient en capacité de s’imposer contre toutes les autres, les Massicois ont transcendé cette loi générale en avançant leurs pions derrière un rideau de fer. Un chiffre explique la domination sans partage du leader sur la compétition : les Franciliens ont encaissé seulement sept essais lors de leurs treize sorties. Onze victoires consécutives ont été alignées essentiellement sur cette capacité à défendre leur ligne, et la qualité de ce premier rideau défensif étant devenu leur argument principal, son herméticité a créé chez eux un socle de valeurs. « Sans aucune prétention, les joueurs étaient vraiment déçus d’avoir encaissé cet essai à Valence-Romans », raconte leur entraîneur des trois-quarts Jean-Baptiste Dimartino. Ce qui revient à ergoter sur des détails, quand leur équipe venait de passer trente points sur son propre terrain au relégué du Pro D2.

À Chambéry, leur succès le plus symptomatique, les Franciliens sont passés par le chas d’une aiguille (victoire 3 à 9) en défendant sans jamais rompre les séquences très longues des Savoyards. Tous les matchs de ce leader à neuf points d’avance n’ont pas tous été exaltants. Et sur la conduite de ses affaires offensives, il n’a pas toujours été brillant. Mais au moment d’envoyer des tubes et chacun de se relever pour en envoyer un autre, aucun autre collectif n’a trouvé comment afficher un pareil rendement.

Vingt points de marge sur le septième

Cette disposition qui est devenue permanente souligne la réussite immédiate des options choisies par le staff technique. Julien Maréchal et Jean-Baptiste Dimartino ont privilégié des profils. Leur cinq de devant est le plus coureur de la compétition. Les capacités de déplacement des Pleindoux, Coetze, Correa, Chabeaudie, Ferrer, et autre Sanguinetti, tiennent une place essentielle dans ce dispositif défensif. « Et puis comme toujours dans ce domaine, l’état d’esprit fait le reste, estime Jean-Baptiste Dimartino. Notre niveau défensif montre que nous ne nous sommes pas trompés sur les personnes. Nous voulions des bons mecs, capables de se donner les uns pour les autres. Nous voulions aussi que les anciens réfléchissent de la façon dont ils allaient accueillir les nouveaux. Nous espérions créer un collectif travailleur et affectif. Ils ont choisi de le faire ensemble, et leur solidarité s’est exprimée. » Leur réussite a rallumé une foi, sur le chemin du Pro D2. Le staff a déjà proposé une prolongation à la moitié de son effectif, la présidence sonde les partenaires. « Notre club dispose d’un stade de catégorie A et de 800 000 € de fonds propres, résume le président François Guionnet. Il y a dix ans, ces fonds propres étaient négatifs. Un travail de fond a permis cette situation. Sur le plan strictement sportif, Nice a payé la saison dernière pour nous apprendre qu’on pouvait finir premier et ne pas monter. Nous sommes avertis que rien n’est joué, et savons que tout peut arriver. Mais nos joueurs se sont montrés sous leur meilleur jour, et il va de soi que ces résultats incitent à préparer activement leur réussite éventuelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?