Publié le / Modifié le
Top 14

Technique : la discipline, point fort des Agenais

Les Agenais ne sont plus qu’à un point d’atteindre leur objectif, à savoir assurer le maintien dans l’élite. Avec huit victoires à leur actif, les Lot-et-Garonnais en comptent trois de plus que Grenoble qui devrait, sauf retournement de situation, aller en barrage face au finaliste malheureux de Pro D2. Trois succès qui font la différence et que les Agenais n’ont pas vraiment décroché grâce à leurs offensives puisqu’ils ne possèdent que la treizième attaque de Top 14 devant l’Usap, ou encore leur défense qui ne pointe qu’à la onzième place provisoire.

En revanche, le grand point fort de cette équipe est sa discipline. Les Agenais sont les deuxièmes moins pénalisés du championnat derrière les Toulousains. Avec seulement 228 pénalités concédées en vingt-quatre journées, les hommes de Mauricio Reggiardo concèdent 9,5 pénalité par match de moyenne. Un score tout à fait honorable qui permet de ne pas s’exposer aux buteurs adverses ou à revenir dans leur camps trop facilement. À l’inverse, c’est la grande faiblesse des Castrais qui, à ce jour, comptent pas moins de 284 pénalités concédées, soit environ douze pénalités par rencontre. Une faiblesse récurrente que les Castrais feraient bien de corriger au plus vite en cette fin de saison. Samedi, les Tarnais auront deux buteurs redoutables : le jeune et prometteur Léo Berdeu, qui a enchaîné les bonnes prestations ces dernières semaines, ou l’Australien Jake McIntyre qui, bien qu’il dispose de moins de temps de jeu ces derniers temps, reste parmi les meilleurs réalisateurs du championnat. 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir