• Cheslin Kolbe (Afrique du Sud) lors du test match en novembre 2018 contre la France
    Cheslin Kolbe (Afrique du Sud) lors du test match en novembre 2018 contre la France Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Saga Afrique du Sud

La star : Kolbe, attention les yeux !

Le Toulousain, longtemps ignoré par les sélectionneurs, est la nouvelle vedette des lignes arrière sud-africaines. Son talent rare en fait un de ses principaux atouts.

"C’est probablement le meilleur joueur sud-africain actuellement. Il a des appuis de dingue. C’est un magicien. " L’hommage à Cheslin Kolbe est signé Werner Kok. La star du VII, fraîchement débarqué au Stade toulousain, voit en l’ailier de poche un messie en puissance pour la nation arc-en-ciel. Comme tous ses compatriotes.

Si Cheslin Kolbe, 25 ans, compte seulement huit sélections, il figure parmi les têtes d’affiche et les principaux atouts des Springboks, aux côtés des icôniques Eben Etzebeth et Willie Le Roux. Sacrée revanche sur le passé pour le natif de Kraaifontein : l’ancien joueur des Stormers avait vu les portes de la sélection fermées à double tour lors de ses années de Super Rugby. Les sélectionneurs d’alors le jugeaient trop petit pour la scène internationale ou souhaitaient le voir passer à la mêlée avant de le lancer, éventuellement, dans le grand bain. L’exil lui aura paradoxalement permis de devenir prophète pour son pays. Après une première saison épatante en France, le nouveau décideur Rassie Erasmus s’était finalement laissé tenter par le virevoltant ailier, à l’automne 2018 : "Je le connais depuis les Stormers, il a toujours eu un gros cœur. J’ai toujours pensé que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne réussisse au plus haut niveau. Parfois, on a tendance à donner leur chance aux gros gabarits, c’est un des péchés des entraîneurs en Afrique du Sud, et j’en fais partie ! Mais s’imposer dans le Top 14 ou en Coupe d’Europe, où il y a tant de grands joueurs, ça lui a fait prendre confiance."

Pouvant être considéré comme le meilleur joueur du Top 14 au terme de la saison 2018-2019, le Sud-Africain aborde la Coupe du monde avec le statut d’étoile montante. Toutes les défenses le craignent et tous les spectateurs l’adorent : ce talent rare possède le profil idoine pour être une des sensations de l’automne au Japon.

Sur le même sujet
Réagir