• Christophe Loustalot
    Christophe Loustalot Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Retournement de situation à Mont-de-Marsan

Alors qu’on les croyait perdus, les Montois ont renversé au courage et avec quelque talent une situation très compromise

Résumé

Menés de 12 points à la 65ème minute (12-24), les Montois ont arraché une victoire qui va leur faire un bien fou. Leur domination du premier acte était restée totalement stérile, pire, ils s’étaient fait punir par chaque incursion grenobloise dans leur camp, encaissant un essai dans les arrêts de jeu de la première période. 3-14 à la pause, ils se devaient de réagir, ce qu’ils firent au retour des vestiaires, revenant à cinq longueurs des Isérois. Mais ceux-ci, avec un Germain impeccable au pied et initiateur d’une énorme relance qui envoyait Valençot dans l’en-but avaient repris leurs aises. Jusqu’à ces deux relances landaises qui envoyaient en cinq minutes Lestremau puis Wakaya en terre promise. Menés toute la rencontre, les Montois repassaient devant au dernier moment. Pourteau avait au bout du pied la pénalité de la gagne mais il la manquait. Il restait aux Montois à tenir avant d’exulter.

Le tournant du match

C’est à la pause que les Montois ont décidé de changer de stratégie en utilisant beaucoup plus qu’en première période le jeu au pied de pression. Bien leur en a pris, car face à une défense montant en pointe, ils avaient eu toutes les peines du monde à se montrer dangereux malgré une importante possession. En changeant leur fusil d’épaule, ils ont fait reculer leur adversaire et l’ont soumis à une pression qui lui a fait commettre des fautes. Stratégie payante au final.

L'action du match

Les Montois venaient d’encaisser un essai que l’on pensait décisif à la 65ème minute et étaient alors menés de 12 points. Une minute plus tard, Yohann Laousse-Azpiazu réceptionnait un jeu au pied et lançait la contre-attaque. Après un point de fixation au centre du terrain, Danré Gerber impulsait l’attaque au large, servait William Wavrin qui d’une magnifique claquette décalait son centre Nacani Wakaya. Tout en puissance, le fidjien transperçait le rideau grenoblois et adressait une merveille de passe au contact pour son ailier Julien Lestremau qui terminait le travail

L'homme du match

Christophe Loustalot, le demi de mêlée montois s’est rappelé au bon souvenir de ses anciens partenaires. Il a mené le jeu montois, en particulier en seconde période, de main de maître. Sa précision chirurgicale au pied lui a permis de réussir un 100% dans les tirs au but mais a surtout inversé totalement la tendance de cette rencontre, avec un jeu de pression et d’occupation parfait. Du grand art. Les meilleurs

À Mont-de-Marsan : Laousse-Azpiazu, Lestremau, Wakaya, Loustalot, Cedaro, Innocente, Paulino, Laval

À Grenoble : Selponi, Fourcade, Germain, Valençot, Fourie, Gayraud

Pierre Baylet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir