• Valentin Ursache (Oyonnax) se défait de Vavae Tuilagi (Carcassonne).
    Valentin Ursache (Oyonnax) se défait de Vavae Tuilagi (Carcassonne). Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Contre Carcassonne, Oyonnax obtient le bonus grâce à sa défense

Le club de l'Ain a obtenu son troisième bonus offensif en faisant parler sa puissance, mais aussi en ne laissant aucune chance aux assauts audois
 

Le match

 


Même avec une équipe audoise passablement remaniée, le duel de haut de tableau entre Oyonnax (5ème) et Carcassonne (3ème) s'annonçait serré. Et il le fut tout au long d'une première période marquée par l"emprise d'une équipe oyonnaxienne pourtant à la peine pour aller au bout de ses actions, et par la capacité des audois à profiter du moindre ballon pour ouvrir des brèches et porter le danger dans le camp de l'Ain, à l'exemple de Tuilagi qui à la demi-heure de jeu relâchait un ballon d'essai à proximité de la ligne.

Pedro Bettencourt (Carcassonne) échappe à la vigilance des Carcassonnais
Pedro Bettencourt (Carcassonne) échappe à la vigilance des Carcassonnais - Icon Sport

Il fallut attendre les dernières minutes pour qu'Oyonnax, trop souvent sanctionné, creuse un premier écart grâce à un essai de pénalité consécutif à un placage sans ballon sur Giresse. Un deuxième essai inscrit sur un ballon porté par Geledan ne suffisait pas à mettre à la raison les Audois toujours au contact en profitant des fautes oyonnaxiennes. A l'usure, Oyonnax parvenait néanmoins à prendre ses distances et même à accrocher le bonus offensif sur une nouvelle démonstration de puissance.


Le tournant

 

La solidité défensive des Oyonnaxiens aura fini par faire définitivement basculer le match en leur faveur. Malgré le petit écart creusé en enchaînant les pénalités à l'heure de jeu, rien n'était dit à dix minutes de la sirène quand Carcassonne, en tenant le ballon, fit le siège de la ligne oyonnaxienne. Oyonnax ne lâcha rien et finit même par récupérer le ballon pour reporter le jeu dans le camp audois. Le coup était dur pour les Carcassonais marqués physiquement et moralement et Oyonnax en profita pour faire à nouveau parler sa puissance et inscrire l'essai qui lui offrait le bonus, le troisième en quatre matchs à Mathon.


Les meilleurs


À Oyonnax : Geledan, Lazar, Battye, Grice, Tison.
À Carcassonne : Landman, Doumenc, Tuilagi, Manu.

 

Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir