La rengaine de Slimani

  • Rabah Slimani (France)
    Rabah Slimani (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le pilier droit clermontois ne devrait pas figurer dans la première liste de Fabien Galthié. Slimani y est habitué.

C’est une histoire sans fin pour le pilier droit clermontois. Encore une fois, Rabah Slimani est remis en cause malgré 57 sélections. L’ancien Parisien est un casse-tête pour les sélectionneurs successifs depuis sa première cape en 2013. Que ce soit Saint-André, Novès ou Brunel, tous ont eu un moment de doute à son sujet, pour ne pas dire autre chose. Le dernier cité avait même décidé de se passer de ses services lors de la tournée d’automne 2018, après qu’il ait perdu sa place quelques mois plus tôt en Nouvelle-Zélande. Les autres l’avaient aussi déclassé. Tous étaient inquiets de l’œil plutôt malveillant des arbitres à l’égard du droitier de Clermont sur sa position en mêlée fermée. C’est pourtant la principale arme de Rabah Slimani qui n’est pas réputé pour son activité dans le jeu courant. Pourtant, tous les sélectionneurs successifs ont finalement décidé de revoir leur position et le Clermontois est toujours revenu comme un cadre en équipe de France... En effet, sa capacité à tenir l’axe droit de la mêlée tricolore lui a permis de garder un avantage sur la concurrence, d’autant que Demba Bamba avait été handicapé pendant la préparation du Mondial avant de rejoindre l’infirmerie après la victoire contre l’Argentine. C’est d’ailleurs le Lyonnais qui devrait débuter le prochain Tournoi des 6 Nations comme titulaire, et il est vrai que son potentiel est grand pour s’imposer comme une référence mondiale à ce poste.

Faut-il pour autant penser que l’on ne reverra plus Rabah Slimani en Bleu ? L’histoire nous rappelle que le Clermontois, qui vient de fêter ses 30 ans, est un phénix. Et derrière Bamba, il n’y a pas foule. Dorian Aldegheri fait figure de candidat, bien sûr, tout comme Cedate Gomes Sa, tandis que les novices Mohamed Haouas et Wilfred Hounkpatin sont suivis de très près. Mais feront-ils oublier Slimani ? Ce sera l’enjeu des premiers matchs...

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir