• Le jeune ailier toulonnais Gervais Cordin, comme sept autres de ses coéquipiers du RCT, arrive en force dans le groupe des 42.
    Le jeune ailier toulonnais Gervais Cordin, comme sept autres de ses coéquipiers du RCT, arrive en force dans le groupe des 42. Midi Olympique / Patrick Derewiany / Midi Olympique
Publié le / Modifié le
XV de France

Dynamique : les effets de mode

Le nouveau staff tricolore veut pouvoir rapidement s’appuyer sur des résultats pour construire cette nouvelle aventure sur des ondes positives. Il veut pour cela s’appuyer sur les clubs qui ont brillé sur la première partie de saison.

Fabien Gatlhié veut que la France "redevienne une nation majeure du rugby ". Un vœu qu’il a formulé dès ce Tournoi des 6 Nations 2020 et qui voulait clairement dire une chose. Contrairement à certains de ses prédécesseurs qui avaient émis le souhait de travailler sur la durée, avec la possibilité de lancer de nombreuses expériences en début de mandat, en pensant déjà à la prochaine échéance mondiale. Ce n’est pas l’option choisie par Galthié et son staff qui ne croit qu’en une seule chose : la victoire. Et pour le coup, le nouveau sélectionneur n’a pas fait preuve d’une grande originalité pour parvenir à son objectif de retrouver le chemin du succès. Il a décidé de piocher un maximum de joueurs chez les équipes en forme. Le précédent staff technique avait ainsi largement mis à contribution les effectifs du Stade toulousain et de l’ASM Clermont-Auvergne, les deux derniers finalistes du championnat, pour disputer la dernière Coupe du monde. Les champions de France ont toujours la cote quelques mois plus tard. Même si la réussite sportive n’est pas aussi extraordinaire que la saison dernière, le Stade toulousain a conservé son crédit car il est toujours à la lutte avec les meilleurs. Le manager des Rouge et Noir, Ugo Mola, n’était pas dupe au moment de commenter la première liste de Fabien Galthié : "Il y a huit Toulousains, ce qui fait du club le premier fournisseur officiel. Ou plutôt le premier co-fournisseur puisque Toulon en a huit aussi. Les Clermontois, qui étaient très représentés la saison dernière comme nous, n’en ont plus que deux, comme cela nous est arrivé il y a quelques années. Ce sont les aléas des formes et des méformes, des équipes à la mode aussi."

Toulon concurrence toulouse

En effet, il existe forcément un phénomène de mode. Les bons résultats attirent forcément les projecteurs et il est plus facile pour un joueur de se montrer sous son meilleur jour dans un collectif fonctionnant à plein régime. "Il y a un équilibre qui se fait entre Toulouse, Toulon et Bordeaux-Bègles qui est aussi pas mal représenté, à juste titre au regard du début de saison ", poursuivait ainsi Ugo Mola. En effet, le RCT de Patrice Collazo, qui n’a plus perdu depuis le 13 octobre (soit dix matchs consécutifs sans défaite toutes compétitions confondues) est le grand gagnant de cette première liste. "Ces sélections récompensent le travail, la détermination et l’abnégation de l’ensemble des joueurs du Rugby Club Toulonnais ", a commenté le club varois dans un court communiqué, souhaitant ainsi insister sur les résultats actuels de son équipe. Il n’est pas certain que le club de la Rade compte autant de joueurs sélectionnés avec des résultats moins bons, ce qui ne change pourtant rien au talent individuel de chacun. C’est aussi ce phénomène de groupe qui a certainement permis à Maxime Lucu de gagner son billet pour participer au premier stage à Nice. Avec cinq joueurs retenus, l’Union Bordeaux-Bègles retrouve des couleurs chez les Bleus alors que seul Jefferson Poirot était présent au Japon, puisque Baptiste Serin était déjà sous contrat avec le RCT. En revanche, le Lou semble faire exception à la règle puisque le club rhodanien ne compte que trois joueurs convoqués (Bamba, Cretin, Geraci) mais c’est déjà un record pour la formation lyonnaise, même si quatre d’entre eux étaient suivis avant la Coupe du monde (Lambey, Couilloud, Nakaitaci, Ivaldi) mais aucun d’entre eux n’avait finalement pris l’avion.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir