Pronostics des entraîneurs : le club des cinq

  • Mahamadou DIABY of Bordeaux Begles runs in a try during the Top 14 match between Bordeaux-Begles and Castres on March 1, 2020 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport) - Mahamadou DIABY - Stade Andre Moga - Begles (France)
    Mahamadou DIABY of Bordeaux Begles runs in a try during the Top 14 match between Bordeaux-Begles and Castres on March 1, 2020 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport) - Mahamadou DIABY - Stade Andre Moga - Begles (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Si aucune équipe ne se dégage vraiment pour le titre, les noms de cinq gros clubs du top 14 reviennent en revanche en boucle, dans le sondage...

Historiquement, un favori se dégage toujours du sondage des entraîneurs qu’effectue Midol depuis une bonne dizaine d’années. De fait, le "grand" Toulouse de Guy Novès eut les faveurs des pronostics, le beau Clermont de Vern Cotter connut son heure de gloire auprès des techniciens de la poule unique et plus près de nous, le Rct de Bernie et le Racing mené par Dan Carter furent tous légitimement plébiscités par les coachs de l’Hexagone. Et aujourd’hui, alors ? Si l’Union Bordeaux-Bègles, Toulouse, Clermont ou le Racing 92 (trois voix) ont tous été cités par les techniciens du Top 14, aucun de ces trois clubs n’écrase le sondage comme cela a pu par exemple être le cas à l’été 2018, quand l’effectif de l’ASMCA faisait si peur à ses homologues. Franck Azéma, le manager des Jaunards, explique en ces mots l’indécision du moment : "Cette saison est impossible à pronostiquer. En plus de l’incertitude habituelle, il y a désormais le contexte du Covid-19 qui va évidemment fausser beaucoup de choses. Si certains doivent jouer sans s’être entraînés en mêlée, en touche ou sans s’être entraînés du tout pendant toute la semaine, cela va nécessairement bousculer l’équilibre des forces". Impossible, ici, de donner tort au manager clermontois...

Bordeaux a marqué les esprits

Si le prochain propriétaire du Bouclier de Brennus est donc visiblement difficile à déterminer, une tendance se dégage en revanche au sommet du classement, où les noms de cinq clubs reviennent en boucle : il s’agit de l’Union Bordeaux-Bègles, Clermont-Ferrand, le Racing 92, Toulon et Toulouse. Pour les techniciens du Top 14, le titre devrait donc se jouer entre ces gros bras là. Qu’en conclure, au juste ? Que l’UBB a marqué les esprits la saison dernière, que le Racing 92 et son effectif quatre étoiles ne sera pas loin de toucher au but, que Toulouse et son jeu de rêve non plus, quant à l’ASMCA, sa soif de revanche par rapport à une dernière (demie) saison mitigée, couplée à l’effet Matsushima, devrait faire des dégâts. Lyon, demi-finaliste des deux précédentes éditions, est le grand oublié. Montpellier et le Stade français, pourtant très actifs sur le marché des transferts, n’apparaissent que très peu. Quoi qu’il en soit, à quelques jours de la reprise, les dés sont jetés...

 

Résultats du sondage pondéré

 

11 votants,
Barème : 3 points si annoncé champion, 2 si demi-finaliste direct, 1 si barragiste


UBB    28
Racing    24
Toulouse    24
Clermont    18
Toulon    13
Stade français    2
Lyon    9
Montpellier    2
La Rochelle    1

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?