Le CO entre ambition et rotation

  • Mauricio REGGIARDO (Castres).
    Mauricio REGGIARDO (Castres). Icon Sport
Publié le

Ce match face aux Ospreys, les Tarnais le prennent au sérieux, même s’il y aura du changement dans le groupe.

La saison dernière, ou plutôt début septembre, lorsque les phases finales de Coupe d’Europe se sont disputées, le Castres olympique a vécu une grande frustration en se voyant être éliminé sur tapis vert après plusieurs cas de covid-19 détectés au sein de l’effectif tarnais. Ce quart de finale perdu contre Leicester a été dur à digérer mais pour le manager Mauricio Reggiardo, pas question de se servir de cette frustration pour préparer le déplacement chez les Ospreys : "On se prépare à aller jouer un match contre une très bonne équipe galloise sans trop penser au passé mais plutôt en pensant à la construction de notre aventure de cette année." Désormais, Castres se concentre sur cette nouvelle compétition et aborde cette première rencontre sans complexe dans l’espoir de, pourquoi pas, retrouver les phases finales de la Challenge Cup.

Des changements nécessaires

Pour cela, il faudra être compétitif dès ce déplacement au Liberty Stadium de Swansea et le manager argentin compte bien s’appuyer sur la victoire obtenue dimanche dernier sur la pelouse de Pau : "On a envie de continuer dans la dynamique du match de Pau où nous avons affiché une bonne conquête et où nous avons bien géré l’occupation du terrain. On a envie de poursuivre et de gagner en essayant d’être plus ambitieux dans notre rugby", confie Mauricio Reggiardo.

Malgré cette envie de s’imposer, le manager du CO a décidé de faire souffler plusieurs cadres qui ont beaucoup joué depuis le début de saison. Des changements qui permettent aussi de garder l’ensemble de l’effectif tarnais dans le rythme : "C’est à nous, le staff, de faire des changements dans les équipes pour relancer des joueurs et instaurer de la concurrence."

Cette rotation sera évidemment bénéfique pour les joueurs castrais qui se préparent à une fin d’année chargée, comme l’explique le demi de mêlée Jérémy Fernandez : "Nous avons besoin de cette rotation parce que nous allons enchaîner beaucoup de matchs. Cela permet à certains joueurs, dont je fais partie, d’avoir du temps de jeu. C’est une opportunité pour nous de saisir notre chance." Une rencontre qui pourrait permettre à certains de se relancer et de bousculer la hiérarchie mise en place depuis le début de la saison par Reggiardo, surtout s’ils parviennent à jouer un mauvais tour à cette équipe très joueuse des Ospreys.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Damien SOUILLé
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?