Grenoble - Béziers : dynamiques inversées

  • L’arrière du FCG Ange Capuozzo s’est offert un doublé, participant au gain du bonus offensif.
    L’arrière du FCG Ange Capuozzo s’est offert un doublé, participant au gain du bonus offensif. Jack Robert
Publié le , mis à jour

La quatrième défaite consécutive des Biterrois a coïncidé avec le premier bonus offensif obtenu par Grenoble depuis plus d’un an, dans le sillage d’un Capuozzo supersonique et d’un Nagusa inspiré.

Ils n’en avaient plus vraiment l’habitude, alors ils n’ont évidemment pas boudé leur plaisir. Après avoir joué pendant plus d’un an sans être capable d’inscrire le moindre bonus offensif (un an et 10 jours exactement, le dernier remontant à une réception d’Oyonnax le 19 décembre 2019), les Isérois ont enfin matérialisé dans leur stade les progrès constatés depuis le début de l’année 2021. « On...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?