Faumuina, Kaino, Ahki : la marée noire

  • Pita Ahki (Toulouse), face à Bordeaux-Bègles.
    Pita Ahki (Toulouse), face à Bordeaux-Bègles. Icon Sport
Publié le

Les trois Néo-Zélandais du Stade toulousain ont été magistraux samedi. Encore dans un rendez-vous majuscule. 

Lundi dernier, lors du retour vidéo après la victoire face au Racing 92, les images ont montré quelques défaillances de Charlie Faumuina, assez rares pour être soulignées, tant le pilier néo-zélandais répond présent à chaque rendez-vous majuscule. Oui, Faumuina n'avait pas aligné sa performance la plus remarquée mais il a suffi de quelques mots pour savoir que le All Black serait à son meilleur...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?