Procès Laporte : La requête des avocats d’Atcher "jointe au fond du dossier"

  • Directeur général du GIP France 2023, Claude Atcher a été mis à pied suite à l'enquête du ministère des Sports.
    Directeur général du GIP France 2023, Claude Atcher a été mis à pied suite à l'enquête du ministère des Sports. Icon Sport - Aude Alcover
Publié le

À l’heure où nous imprimons ces lignes, la deuxième journée d’audience programmée jeudi n’a pas encore débutée au tribunal correctionnel de Paris et aux prémices de celle-ci, le parquet financier doit fournir aux avocats de la défense les fameuses "fadettes" manquantes. Passée cette étape, les interrogatoires devaient débuter par celui de Bernard Laporte, l’homme central du procès. Cette audition sera suivie de celles, la semaine prochaine, de Mohed Altrad, Serge Simon, Claude Atcher et Benoît Rover.

Pour rappel, deux témoins seront également auditionnés entre lundi et jeudi : il s’agit de l’ancien patron des arbitres, Joël Dumé, appelé à la barre par l’avocat de Simon (Maître Pierre Blazy), quand le directeur général de la FFR, Laurent Gabbanini, a de son côté été appelé par la défense de Bernard Laporte, incarnée par maîtres Fanny Colin et Jean-Pierre Versini-Campinchi. La troisième semaine sera dédiée aux plaidoiries des avocats.

Par ailleurs, la requête en nullité souhaitée par maîtres Céline Lasek et Brice Grazzini (ceux-ci considèrent certains éléments de l’enquête incomplets et demandent l’annulation des convocations de Claude Atcher et Benoiît Rover) a quant à elle été jointe au fond du dossier par la présidente du tribunal, qui statuera à ce sujet à la fin des auditions. Le procès, lui, s’arrêtera le 22 septembre et la décision du tribunal devrait tomber un peu plus d’un mois plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?