Régionale 3 - Vaison veut retrouver de l’élan

  • Le club de Vaison-la-Romaine connaît un second souffle et a remporté son premier match dans cette saison de Régionale 3.
    Le club de Vaison-la-Romaine connaît un second souffle et a remporté son premier match dans cette saison de Régionale 3. Photo DR
Publié le

Régionale 3 - Après plusieurs saisons d’absence en championnat senior, Vaison-la-Romaine est reparti en Régionale 3 et peut compter sur un groupe fourni et hétérogène.

Pour un coup d’essai, ce fut – presque – un coup de maître. De retour sur les terrains, en Régionale 3, Vaison-la-Romaine n’a pas manqué son retour au jeu contre l’équipe 2 de Saint-Rémy-de-Provence, avec une large victoire à la clef (28-5) le 18 septembre. Le seul bémol est le comportement d’un joueur vis-à-vis de l’arbitre après la rencontre. "On se veut un club convivial et on commence comme ça, regrette Bernard Lombard, co-président du club avec Wilfried Boyet-Joly. Ce comportement est inadmissible. Ce serait normal que le joueur soit suspendu longtemps."

Cet acte, que tout le monde espère marginal, ne doit pas entacher la joie de voir un club revenir au jeu. Après cinq ans d’atermoiements liés à l’arrêt d’une génération, et à la difficulté de renouveler l’effectif, une équipe senior a été recréée au printemps dernier, dans une ville qui ne manque pas de clubs de sports mais où le rugby a toujours droit de citer. Que ce soit lors du match de préparation contre Saint-Saturnin-lès-Avignon ou lors de la réception de Saint-Rémy, le public a répondu présent, comme les joueurs avant eux. "Lors de la première réunion, nous nous attendions à avoir trois quatre joueurs, rappelle le dirigeant. Dix joueurs étaient présents, autant étaient excusés. Ensuite, il a été question de savoir quel club voulait les joueurs. Je ne voulais pas m’engager si c’était seulement pour l’apéro… Je ne suis pas patron de bar…"

Une quarantaine de licenciés

Lors de la tempête de cerveau organisée pour trouver les mots-clefs définissant le club, "solidarité", "familial" et "convivialité" sont arrivés en premier.

Cela se ressent dans la gestion du groupe. Ancien joueur de Vaison et entraîneur des juniors de Valréas, Edouard Lafond a accepté de prendre les rênes, avec la volonté de faire jouer tout le monde. "Sur la quarantaine de licenciés, il y a des joueurs plus compétiteurs que d’autres, explique le technicien. J’ai prévenu qu’ils ne joueraient pas tous les matchs. L’objectif est d’avoir un groupe compétitif et homogène. Les débutants doivent jouer."

Heureusement, ils sont bien encadrés. "Quelques joueurs tombent du ciel, sourit Edouard Lafond. Un ancien troisième ligne de Vienne est venu, ainsi qu’un talonneur qui passait par là… Quelques juniors que j’avais entraînés à Valréas ont décidé de rechausser les crampons."

Au repos le week-end dernier, les nouveaux venus vont enchaîner ce week-end un deuxième match à domicile, contre Plan-d’Orgon, avant de se déplacer à Eyguières et de recevoir Martigues.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?