Top 14 - À Toulouse Alexandre Roumat s’impose déjà comme un cadre

  • Arrivé à l’intersaison, Alexandre Roumat s’est rapidement intégré à l’effectif toulousain. Au point même d’en devenir l’un des cadres. Photo MO - Patrick Derewiany
    Arrivé à l’intersaison, Alexandre Roumat s’est rapidement intégré à l’effectif toulousain. Au point même d’en devenir l’un des cadres. Photo MO - Patrick Derewiany
Publié le

À la fin de la phase aller, le troisième ligne Alexandre Roumat, arrivé lors de la dernière intersaison, est le troisième joueur le plus utilisé par Ugo Mola et son staff.

Le Stade toulousain a terminé la phase aller à la première place, décrochant ainsi le titre tout aussi honorifique que désuet de champion d’automne, avec sept points d’avance sur son premier poursuivant. Un parcours remarquable rendu possible par les joueurs cadres qui tiennent la baraque pendant les absences des nombreux internationaux. Ainsi, le trois-quarts centre Sofiane Guitoune est le joueur le plus utilisé par Ugo Mola et son staff, mais la surprise vient surtout d’Alexandre Roumat qui est le troisième joueur qui a le plus joué depuis le début de la saison, tout juste doublé par Matthis Lebel lors de la dernière journée.

Le troisième ligne s’est donc imposé comme un cadre de l’effectif toulousain en seulement quelques mois. "Je ne sais si je peux dire que je suis un cadre (rires) après seulement six mois dans cet effectif, coupe le principal intéressé, J’essaie simplement de donner le maximum sur le terrain, quels que soient les joueurs qui sont présents. Quand les internationaux n’étaient pas là, j’ai eu la chance d’être un petit peu capitaine et je suis amené à prendre des décisions sur le terrain en étant un leader de touche. Mais nous avons la chance d’avoir un effectif de très grande qualité. Je suis très content de mon temps de jeu, mais il ne faut pas oublier que dans un effectif comme le nôtre, les internationaux faussent un peu la donne quand ils ne sont pas là. Mais je suis surtout satisfait car nous avons bien négocié la phase aller collectivement. Je retiens surtout le plaisir que j’ai ressenti sur cette première partie de saison, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Mais le plus dur reste à faire et les trois mois qui arrivent vont être très importants avant la fin de la saison."

Le programme du mois de janvier s’annonce dantesque avec pour débuter un déplacement à Clermont, où le Stade toulousain n’a plus gagné depuis 2002, avant de se rendre à La Rochelle. "Clermont a réalisé de grands matchs au Michelin cette saison et cette équipe sort toujours des prestations de qualité quand elle reçoit le Stade toulousain. Ça va être un bon match à jouer, avec beaucoup d’intensité car Clermont produit toujours du jeu et ça nous convient bien. En tout cas, c’est notre volonté pour tenter de ramener des points des deux ou trois déplacements qui vont s’enchaîner. Nous sommes premiers, avec un peu d’avance, mais ce championnat nous oblige chaque week-end à batailler pour essayer de gagner. Nous n’avons que deux victoires d’avance sur les poursuivants et si nous perdons nos deux prochains matchs à l’extérieur qui arrivent, tout peut changer. Nous sommes vigilants, même si nous travaillons en confiance et enthousiasme pour essayer de garder notre position le plus longtemps possible."

Alexandre Roumat est venu à Toulouse pour vivre ce challenge et il ne cache pas maintenant son impatience d’être au printemps : " Ce qui est hyper excitant à Toulouse, c’est que nous sommes en capacité de rivaliser sur tous les matchs. Je viens de regarder la série sur le Stade sur Paramount + et découvrir de l’intérieur toute l’aventure de l’équipe sur les deux titres, ça donne forcément envie d’y être et ça décuple la motivation pour être présent en phase finale."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
fifilongagien Il y a 1 mois Le 29/12/2022 à 12:35

tel père tel fils !!!