• Une de Midi Olympique du 29 mai 1987
    Une de Midi Olympique du 29 mai 1987 Midi Olympique -
Publié le / Modifié le
Histoires de rugby

Il était une fois... Le 28 mai 1987 : première victoire des Bleus en Coupe du monde

C'était contre la Roumanie à Wellington dans une ambiance très triste et très fraîche. Seul match de Dintrans en Coupe du monde, une promenade.

Le 28 mai 1987, le XV de France gagnait son premier match de Coupe du monde. Ce fut un score fleuve, 55-12 contre une assez pauvre équipe de Roumanie. L'ambiance de Wellington n'avait rien de très festif. Déjà parce que, durant cette première Coupe du Monde, les organisateurs n'avaient pas encore le savoir faire moderne qui consiste à bourrer les stades même quand les équipes locales ne sont pas concernées. Il y avait moins de 10 000 personnes à l'Athlétic Park pour voir les Bleus inscirent neuf essais contre zéro.

Ce match fut quand-même mémorable car il a marqué la seule apparition de Philippe Dintrans en Coupe du monde. Le talonneur de Tarbes était même capitaine. Sur le moment, l'événement fut très  commenté car Dintrans avait été capitaine en 1985 mais à cause d'une hernie discale, il  avait dû laisser son poste et ses galons à Daniel Dubroca, un homme qui à Agen, jouait pilier droit. La rivalité Dintrans-Dubroca était au centre de toutes les attentions. Mais Jacques Fouroux avait décidé de maitnenir sa confiance à Dubroca, capitaine du Grand Chelem 1987 et proche du pouvoir fédéral. L'explosif Philippe Dintrans avait été réduit au rang de remplaçant, sa titularisation face aux Roumains, n'était qu'une très mince consolation pour lui. 

23 points de Laporte 

Le match fut en plus joué en pleine tempête avec des rafales très  violentes. Les Roumains les  avaient dans le dos pour commencer, ils n'en firent pas grand-chose. Il y avait 12 à 12  à la pause. Puis, les Bleus allaient vite se détacher avec l'aide d'Eole. Sept essais en quarante minutes, dont six transformés dont des doublés de Charvet et de Lagisquet. Le match fut une vraie formalité, il permit à Guy Laporte, ouvreur de Graulhet de marquer 23 points.

Le seul moment stressant de ces 80 minutes eut lieu à la 14eme quand Serge Blaco quitta la pelouse à cause d'une blessure à une cuisse. Il laissa sa place à Guy Cambérabéro, ouvreur de formation qui n'avait plus porté le maillot quinze depuis les catégories de jeunes. Il jouerait les matchs de phase finale avec le ....quatorze. 

Sur le même sujet
Réagir